40 ans de la FFVE Bordeaux Gironde

Association régie par la loi de 1901, la F.F.V.E, à savoir la Fédération Française des Véhicules d'Epoque, partage son siège social avec l'Automobile-Club de France dans l'un des deux prestigieux immeubles de la Place de la Concorde à Paris.

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
Garage Robert Rey
(055) 602-4866
10 Rue De L'Eglise
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Garage Rive Droite
(097) 545-2314
108 quai souys
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Automobiles De Sport Prestige Et Collection
(055) 753-0836
157 Rue Georges Bonnac
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Terrade Frères
(055) 698-2415
29 rue laurent Sens
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Bordeaux Technique Automobile Cta
(097) 153-2154
134 rue jardin Public
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Chennebault Jacques
(055) 608-1432
15 rue jude
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Brienne Auto Sa
(055) 735-0303
23 Quai De Brienne
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Clausure Xavier
(055) 686-3174
80 rue Benauge
Bordeaux, Gironde
Voir la fiche complète
Cliquez ici

Données fournies par:
Calvi
(055) 624-2713
85 avenue Arès
Bordeaux, Gironde
Voir la fiche complète
Cliquez ici
Numéro de fax
556987931

Données fournies par:
Mondauto
(055) 719-0300
58 boulevard godard
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Données fournies par:

40 ans de la FFVE

Contenu fourni par:

Son siège administratif est lui basé à Rennes, capitale de la Bretagne, région au combien propice aux balades pour les amoureux de voitures anciennes qui y sont d'ailleurs légion. Toutefois, c'est dans le Poitou, et plus précisément au Futuroscope, que la F.F.V.E. a célébré ses quarante ans au travers notamment d'un chicissime concours d'élégance. Les "mamies" automobiles ont ainsi démontré que, telle la petite robe noire chère à Coco Chanel, la distinction de certaines lignes était intemporelle.

UNE VENERABLE INSTITUTION

Née, il y a quarante ans à Lyon, la F.F.V.E. a d'emblée coordonné la vingtaine de clubs d'alors, puis dès la fin des années 60, elle s'illustra en imaginant la carte grise de collection afin de permettre à de nombreux "tacots" oubliés après la guerre de reprendre la route sans avoir à satisfaire aux obligations forcément trop exigeantes de la directive de 1952 sur l'immatriculation automobile. Fédérant aujourd'hui pas moins de 950 clubs, quelque 100 000 collectionneurs et 400 000 véhicules, la fédération est reconnue par le Ministère de la Culture pour sa contribution en matière patrimoniale.

DEUX CONCOURS INEGAUX

Le week-end des 15 et 16 septembre, un concours d'élégance ainsi qu'un concours d'état étaient organisés. Mais qui pouvait y participer ? Seuls les véhicules anciens sont autorisés à prendre part à ces concours. Qu'est-ce qu'un véhicule d'époque ? Pour peu qu'il soit âgé de plus de 25 ans au 1er janvier de l'année en cours, il s'agit d'une voiture automobile, par oppositon à hippomobile, d'un véhicule utilitaire, mais aussi militaire, d'une motocyclette ou d'un tracteur agricole.

Quand le concours d'élégance réunissait 47 participants, le concours d'état n'en comptait que 14 plus une moto. Un certain nombre de points est adjugé en fonction de divers critères tels que la rareté du modèle, l'intérêt historique, l'élégance de la voiture, son état de présentation et la qualité de sa restauration. Le concours d'Etat insiste lui sur le bon fonctionnement et l'authenticité de la voiture (respect de l'origine, restauration adéquate) quand le concours d'élégance, s'apparentant plus à un défilé, accorde un bonus à la présentation et à la distinction de l'équipage, tel est le terme usité.

MONSTRES DE COURSE ET VEHICULES POPULAIRES

Les visiteurs ont pu admirer de grands noms de l'histoire automobile, tels qu'Hispano-Suiza, Delage, Bugatti, Delahaye, Hotchkiss, Aston Martin, Facel Vega, Rolls-Royce, Mercedes-Benz, Ferrari ou encore Bentley. Qu'il est bon, il est vrai, de se rappeler le passé prestigieux de la production française avec certaines des marques précitées. D'autres étaient plus confidentielles, comme Alba, Alvis ou Lagonda, certaines telle Delaugère et Clayette, difficile de faire plus pittoresque, n'ayant sans doute jamais connu une pareille médiatisation.Les incontournables de l'exhibition furent sans doute le cabriolet Cord L29 de 1929, en provenance de Belgique et lauréat de plusieurs grands concours d'élégance internationaux, le cabriolet Bugatti T57C Stelvio de 1937 ou encore la Voisin C27 Aérosport 1935. Révélation 2006 à Pebble Beach, rendez-vous de référence en la matière, cette dernière a remporté le concours d'élégance français.

Author: Fabien DARBOIS

Lire d'autres articles sur le site de Autonews