A la maternelle : la découverte de la collectivité Bordeaux Gironde

L'entrée à la maternelle ! comment gérer cet étape importante de la vie de votre enfant?

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
Ogec Saint Seurin
(055) 624-2788
75 rue lachassaigne
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Bordeaux International School
(055) 787-0211
252 rue judaïque
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Ecole Saint Gabriel
(055) 644-3134
68 rue mondenard
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Ecole Notre Dame
(055) 648-5267
2 rue toulouse Lautrec
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Ecoles Maternelles
(055) 686-4703
18 rue nuyens
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Ecoles Publiques Mixtes
(055) 787-2133
6 rue st Maur
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Institution Sainte Monique
(055) 698-4858
29 rue paul Courteault
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Crèche Bordeaux Centre
(055) 651-8970
104 rue françois De Sourdis
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Ecoles Publiques Mixtes
(055) 642-7015
1 rue grand Lebrun
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Salle Jean Dauguet
(055) 640-3309
33 rue edouard Branly
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Données fournies par:

A la maternelle : la découverte de la collectivité

Contenu fourni par:

Entrer à la maternelle, c’est quitter le monde des bébés. C'est aussi la découverte de la collectivité : nouveaux lieux, nouvelles personnes, nouvelles activités, mais aussi un nouveau rythme qui peut, au début, fatiguer l’enfant, surtout s’il va à l’école la journée entière ou s’il a toujours été gardé à la maison. « L’enfant qui rentre en maternelle se plaint souvent du bruit, et c’est souvent cet environnement bruyant qui le fatigue le plus. », note la psychologue Christine Brunet.

Ce que cela signifie pour nous

Pour les enfants petits, se sont souvent les parents les plus stressés. « Mais tout dépend du contexte, de la configuration familiale, de la situation professionnelle des parents. Chaque enfant, chaque parent est différent », tient cependant à préciser Christine Brunet. Toujours est-il que confier son enfant à la maternelle, c’est déléguer son instruction à un inconnu, mais aussi à une institution. En inscrivant son enfant à la maternelle, nous l'intégrons dans un groupe social.

L’entrée maternelle, c’est aussi de nouveaux horaires, et donc une nouvelle organisation avec éventuellement, un mode de garde en relais pour la sortie de l’école. Comme le souligne Christine Brunet, « après un temps de vacances synonyme de rapprochement familial, mais aussi d’un certain relâchement des horaires et des tâches à effectuer, la rentrée marque le retour des contraintes de temps. Sans compter l’angoisse de l’imprévu de dernière minute – comme une inscription à l‘école toujours pas faite. ».

Préparer le terrain

Parlez régulièrement à votre enfant de la vie à l’école, en mettant l’accent sur les nouvelles activités qu’il va découvrir, les nouveaux amis qu’il va se faire. Précisez-lui que tous les enfants de son âge y vont, et qu’en aucun cas ce n’est pour vous « débarrasser » de lui que vous l’envoyez à l’école.

Pour Stephan Valentin, « il faut valoriser le fait que l’enfant va devenir grand. Les enfants, tout ce qu’ils ont en tête, c’est l’âge, donc l’idée de grandir ne peut que les motiver ». « N’hésitez pas à parler de votre propre rentrée. Les enfants apprécient généralement beaucoup. Lire des petits livres sur le sujet peut également aider », ajoute Christine Brunet. Mais n’omettez pas de lui parler des aspects plus négatifs : se lever le matin, respectez les consignes de la maîtresse, être attentif, prêter ses jouets. L’enfant doit être conscient du fait que la maternelle, c’est aussi un ensemble de règles à respecter. Donner envie sans trop enjoliver les choses : tel est le juste équilibre à trouver pour lui présenter la maternelle.

Cliquez ici pour lire la suite de l'articles sur le site de Psychologies.com