BMW: Mini Cooper et Cooper S Bordeaux Gironde

La Mini de BMW a subie un restylage. Riche d'un habitacle flatteur et de lignes à la virilité affirmée, elle dévoile en outre deux nouveaux moteurs.

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
Sarl Inter Vo France
(055) 719-8585
62 Rue Des Pins Francs
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Automobiles Palau
(055) 632-5353
126 Avenue Thiers
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Cargroup
(055) 632-2400
162 Quai De Brazza
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Ford Automobiles Palau Concessionnaire
(055) 686-8686
161 avenue Thiers
Bordeaux, Gironde
Voir la fiche complète
Cliquez ici

Données fournies par:
Societe Commerciale Automobile
(055) 780-3600
350 avenue thiers
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Automobiles Palau
(055) 686-8686
161 avenue thiers
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Auto Pro 33
(066) 260-3449
37 rue ayres
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Nguetsop Léonard
(055) 688-2317
52 cours yser
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Societe Commerciale Automobile
(055) 780-3600
350 Avenue Thiers
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Cargroup
(096) 681-5266
162 quai brazza
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Données fournies par:

BMW: Mini Cooper et Cooper S

Contenu fourni par:

DES MOTEURS QUI FORCENT LE RESPECT

Premières à sortir de la gamme nouvelle Mini, les Cooper et Cooper S annoncent la couleur du restylage que BMW a fait subir à ce modèle dont le potentiel de séduction est toujours aussi élevé auprès du public. Et cela risque de ne pas changer !Pour s'en convaincre, il suffit de soulever le capot de la bête, car le meilleur argument de cette nouvelle Mini, c'est avant tout son moteur. On retrouve ainsi le 1.6 d'origine, sur la Cooper comme sur la Cooper S, mais celui-ci est désormais équipé d'une culasse et de cylindres en alliage d'aluminium pour une puissance et un rendement portés à leur apogée. Et, ce bloc 1.6, fruit de la collaboration entre PSA et BMW, elle peut en être fière cette nouvelle Mini, qu'elle soit Cooper ou Cooper S! Celui de la Cooper est atmosphérique et développe 120 ch. Il devrait ainsi tourner comme une horloge grâce à la technologie Valvetronic de commande des soupapes.

Le bloc de la Cooper S se caractérise quant à lui par un turbocompresseur à double entrée Twin-Scroll. Une injection directe par rampe commune qui, fort de 175 ch, ne rechigne pas à s'enclencher même à bas régimes. Ces deux nouveaux moteurs par ailleurs peu gourmands, émettent, cerise sur le gâteau, des valeurs très faibles de CO2! Que demander de plus?

UNE TRANSMISSION ET DES TRAINS ROULANTS PLUS AFFUTES

Soucieux de transmettre aux trains roulants l'incisivité du 1.6, BMW a couplé à ce bloc moteur une boîte de vitesses manuelle à six rapports, présente de série et sur toutes les nouvelles Mini. Les réfractaires au boites mécaniques pourront choisir la transmission automatique, elle aussi à six rapports. Autre option, disponible, mais uniquement sur la Cooper S, un différentiel autobloquant mécanique (ou Super LSD), empêchant le patinage des roues avant.

La nouvelle Mini n'a rien perdu de l'esprit « karting » qui a fait sa renommée. Bien au contraire ! A son centre de gravité abaissé, ses porte-à-faux avant et arrière réduits et à sa carrosserie rigide, ce restylage est venu ajouter une direction à assistance électromécanique EPAS agrémenté d'un bouton sport. Résultat : maniabilité accrue et ressenti plus direct de la route. Qui plus est, si vous enclenchez ce fameux bouton sport, l'accélération électronique réagira immédiatement, raccourcissant sensiblement le temps de passage des vitesses.Si vous vous demandez comment cette nouvelle Mini reste aussi ludique que la précédente, la réponse est simple. Le restylage n'a rien enlevé au paramétrage des essieux avant et arrière -ce dernier a d'ailleurs maigri de 9 kilos ! -, le guidage central du train arrière assurant une adhérence de tous les instants aux roues non motrices.

Finalement, les trains roulants des Cooper et Cooper S se différencient sensiblement : celui de la Cooper a été orienté vers le confort quand celui de la Cooper S est plus typé sport. Par ailleurs, outes deux disposent en option de trains roulants Sport aux réglages de ressorts, d'amortisseurs et de barres anti-roulis raffermis.

QUAND LA SECURITE PREND LE PAS SUR L'ESTHETIQUE

A l'exception d'une longueur extérieure accrue de 6 cm, la nouvelle Mini ne présente pas, esthétiquement, de modifications majeures. Au contraire, l'évolution se caractérise par une accentuation des signes distinctifs «Mini» déjà présents sur l'actuelle : les fans retrouveront donc la calandre hexagonale, le joint entre le capot moteur et le répétiteur de clignotant, les blocs optiques arrière verticaux, les jantes en alliage léger et les pneumatiques à profil bas.

C'est surtout l'habitacle de la nouvelle Mini qui profite du restylage. Ainsi, le tableau de bord devrait gagner en grandeur perçue en raison du décalage des buses d'aération vers les côtés. En outre, le compteur central « Center Speedo » affiche en plus de la vitesse, des informations concernant les fonctions de divertissement et de navigation - en option. Pour démarrer la nouvelle Mini, plus besoin de clé de contact. Elle a été remplacée par un boîtier électronique servant aussi de télécommande. Insérez-le dans le tableau de bord et appuyez sur le bouton "Start/Stop" : le tour est joué !Pour finir, BMW a optimisé les systèmes de sécurité. Six coussins gonflables - avant, latéraux et rideaux pour les passagers arrière - viennent s'ajouter à un antipatinage électronique ASC+T, un contrôle dynamique de stabilité DSC - couplé à une aide au démarrage en côte « Hill Assist » - un indicateur de perte de pression des pneus et une désactivation automatique de la pompe de carburant en cas de grave collision. N'en jetez plus, d'autant que les versions d'entrée de gamme n'auront sans doute pas droit à tant d'égards !

Author: Jean-Marie SARDA

Lire d'autres articles sur le site de Autonews