BMW Série 1 Coupé Bordeaux Gironde

Le début de l'été est on ne peut plus faste pour BMW.

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
Automobiles Palau
(055) 632-5353
126 Avenue Thiers
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Cargroup
(055) 632-2400
162 Quai De Brazza
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Cargroup
(096) 681-5266
162 quai brazza
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Sarl Inter Vo France
(055) 719-8585
62 Rue Des Pins Francs
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Auto Pro 33
(066) 260-3449
37 rue ayres
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Nguetsop Léonard
(055) 688-2317
52 cours yser
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Ford Automobiles Palau Concessionnaire
(055) 686-8686
161 avenue Thiers
Bordeaux, Gironde
Voir la fiche complète
Cliquez ici

Données fournies par:
Societe Commerciale Automobile
(055) 780-3600
350 avenue thiers
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Societe Commerciale Automobile
(055) 780-3600
350 Avenue Thiers
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Automobiles Palau
(055) 686-8686
161 avenue thiers
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Données fournies par:

BMW Série 1 Coupé

Contenu fourni par:

Son nouveau coupé Série 6 à peine sorti, c'est au tour du coupé Série 1 de faire son apparition. Et il faut bien dire que tout autant que son grand frère, ce coupé risque de marquer les esprits tant il est gracieux, équilibré et puissant. Comme toujours, le constructeur bavarois, en grand couturier automobile qu'il est, nous offre un véhicule... bien coupé !

COMPACTE ET RACEE

Musculeux, tel apparaît dès le premier regard le coupé BMW Série 1. La marque bavaroise a particulièrement soigné sa ligne pour en faire un véhicule hautement désirable. Et, c'est réussi ! La proue de ce coupé trahit immanquablement son appartenance à la Série 1. Rien d'étonnant à cela puisque la grille du radiateur encadrée de chrome et les optiques sont celles des Série 1 trois et cinq portes. C'est surtout au niveau de ses flancs, qui font alterner les surfaces concaves et convexes, que ce coupé met en avant sa sportivité. Les passages de roues, bien galbés, et la solide ligne d'épaule soulignant une surface latérale vitrée nullement interrompue par le discret pilier B - et qui de fait paraît immense -, sont d'autres signes distinctifs de cette nerveuse compacte.

La ligne de toit a bien évidemment été particulièrement étudiée par les designers munichois. Caractérisée par un angle très marqué, elle met en valeur la délicieuse petite poupe sur laquelle elle se termine. Une poupe ramassée que domine un viril béquet intégrant un troisième feu stop fin comme un coup de scalpel. Les feux de recul et ceux de direction viennent lui donner le réplique puisqu'ils se présentent sous la forme d'une délicate bande blanche qui sous tend les feux arrière à led.

AGILITE ET PUISSANTE

Question motorisation, on le sait, BMW ne fait pas les chose à la légère. Ce coupé Série 1 s'inscrit ainsi dans la politique " Efficient Dynamics " mise en place par les ingénieurs de Stuttgart. Ce véhicule se dote autrement dit de la récupération de l'énergie de freinage, de la fonction Start/Stop qui coupe et relance automatiquement le moteur, d'une assistance électrique à la direction Servotronic, d'une aide visuelle suggérant un rapport de boite optimal selon les situations...

Les moteurs qui équipent ce coupé sont des bijoux de sportivité tout autant que de souplesse. A l'image du bloc essence six cylindres en ligne 3.0 qui, doté d'un double turbo et d'une injection directe de deuxième génération " High Precision ", affiche 306 ch. Grâce à lui, la 135i abat tout de même le 0 à 100km/h en 5,3 s et son compteur est bloqué à 250 km/h. Les blocs diesel n'ont pas à rougir puisque ces deux quatre cylindres tout alu 2.0 - 123d et 120d - annoncent respectivement 204 et 177 ch.

Le premier est pourvu d'un double turbo à géométrie variable VTT, d'une injection à rampe commune de troisième génération et d'un filtre à particules, quand le deuxième dispose d'un unique turbocompresseur - qui lui permet d'atteindre 228 km/h quand la 123d culmine à 238 km/h -, de la même rampe commune et d'un FAP. Avec de tels moteurs puissants, sobres et bien assistés, les émissions polluantes de ces coupé Série 1 sont réduites à 138 g de CO2/km pour la 123d et 128 g pour la 120d, quand la 135i affiche 220 g.

DE RICHES FINITIONS

Ce coupé estampillé BMW s'inscrit dans la tradition des 2+2 de la marque bavaroise inaugurée en 1966 avec la Série 2. Cette dernière présentait une proue légèrement proéminente, des épaules bien marquées, une poupe courte, une allure dynamique et une motorisation gonflée. On voit donc que ce coupé Série 1 a de qui tenir ! A l'intérieur, quatre passagers pourront voyager agréablement car il fait la part belle à l'espace. Pour accroître le volume du coffre - qui atteint 370 l -, la banquette arrière est rabattable 3/5-2/5, et ce de série.

En matière de sécurité, évidemment, rien à redire sur ce coupé qui se dote des habituels contrôle automatique de stabilité (ASC), de freinage en courbe (CBC), de stabilité (DSC) et de l'ABS. Les fans de technologie apprécieront le système iDrive qui, comme sur le nouveau coupé Série 6, accueille 8 nouvelles touches permettant d'enregistrer des réglages de commandes favoris. MP3, iPod et autres clés USB bienvenus.Les puristes n'hésiteront finalement pas à commander le pack sport M qui reprend des éléments présents de série sur la 135i en les portant à leur paroxysme esthétique et aérodynamique. Bouclier avant et arrière sont revus avec, notamment à l'avant, un tablier avec une prise d'air centrale redimensionnée, des entrées d'air latérales séparées en deux dans le sens de la longueur, et des antibrouillard. La ligne de flanc est encore plus travaillée et les roues s'ornent de jantes en alliage léger aux dessins recherchés. L'habitacle accueille des sièges sport, un volant et un levier de frein à main gainés de cuir, un pédalier alu M et un ciel de toit anthracite. Avec tout cela, si l'on n'atteint pas le septième ciel...

Author: Jean-Marc CODY

Lire d'autres articles sur le site de Autonews