BMW Série 5 Gran Turismo Bordeaux Gironde

Après avoir dévoilé la Série 5 Gran Turismo sous la forme d’un concept abouti au salon de Genève, BMW revient à la charge en officialisant cette fois le modèle de série.

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
Societe Commerciale Automobile
(055) 780-3600
350 avenue thiers
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Auto Pro 33
(066) 260-3449
37 rue ayres
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Automobiles Palau
(055) 632-5353
126 Avenue Thiers
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Sarl Inter Vo France
(055) 719-8585
62 Rue Des Pins Francs
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Societe Commerciale Automobile
(055) 780-3600
350 Avenue Thiers
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Ford Automobiles Palau Concessionnaire
(055) 686-8686
161 avenue Thiers
Bordeaux, Gironde
Voir la fiche complète
Cliquez ici

Données fournies par:
Cargroup
(055) 632-2400
162 Quai De Brazza
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Automobiles Palau
(055) 686-8686
161 avenue thiers
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Cargroup
(096) 681-5266
162 quai brazza
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Nguetsop Léonard
(055) 688-2317
52 cours yser
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Données fournies par:

BMW Série 5 Gran Turismo

Contenu fourni par:

Pas de surprise sur le plan esthétique puisqu’il conserve globalement les traits du concept. Avant de pouvoir l’approcher en concession dès le mois d’octobre, découvrons plus en détails celle qui préfigure déjà la nouvelle gamme Série 5.

Mélange des genres

BMW remet ça et crée encore une nouvelle dénomination ! Après avoir inauguré le terme de cross-coupé pour son X6, le constructeur présente désormais son premier SAV, pour « Sport Activity Vehicle ». La marque à l’Hélice a beau arguer que cette Série 5 Gran Turismo tient tant de la limousine que du crossover, ou de la GT classique, elle n’ambitionne pourtant pas de chasser sur les terres des Mercedes CLS et autres Porsche Panamera. Non, sa cible se situera plus du côté du Mercedes Classe R, autant dire une niche, celle du véhicule familial et de loisirs haut de gamme. Car la Série 5 GT a beau mêler les genres, elle ne peut renier ses origines. Dérivée de la Série 5, elle hérite de la proue et de la poupe de la nouvelle Série 7. Côté gabarit, la dernière-née affiche un généreux 5 m de long pour 1,90 m de large et surtout 1,56 m de haut. Pas vraiment des mensurations de GT « pure ».

Mais ce qu’elle perd en agressivité, elle le gagne en habitabilité. Contrairement au concept, qui n’était qu’un 4 places avec ses deux sièges arrière mobiles, le modèle de série est plus conventionnel et peut accueillir cinq passagers, le tout avec l’espace aux jambes d’une Série 7 et la hauteur d’assise du X5. Plutôt agréable pour une auto à vocation familiale et routière. Si toutefois vous préférez voyager dans le luxe, il existe également une configuration à deux sièges arrière individuels façon limousine, mais il faudra pour cela piocher dans le catalogue des options.

La cavalerie à la rescousse

Sous le capot, BMW inaugure un nouveau bloc essence : le 3.0 six cylindres en ligne, mêlant injection directe haute précision, double suralimentation (TwinPower Turbo) et commande des soupapes Valvetronic. Le moteur affiche 306 ch et une vitesse de pointe limitée électroniquement à 250 km/h, de quoi abattre le 0 à 100 km/h en 6,3 secondes. L’offre est complétée par un autre bloc essence, bien plus musclé : le 4.4 huit cylindres TwinPower de 407 ch qui équipe déjà la Série 7. Il offre à la Série 5 GT des performances plus sportives : 5,5 secondes pour atteindre les 100 km/h et une vitesse de pointe toujours plafonnée à 250 km/h. Côté mazout, on retrouve le 3.0 de six cylindres en ligne de 245 ch. Les performances sont évidemment un cran en-dessous avec un 0 à 100 km/h en 6,9 secondes et une vitesse de pointe de 240 km/h. BMW a doté toutes ces versions de la boîte automatique à huit rapports inaugurée sur la 760i .

Règlementation européenne oblige, BMW commence à faire des efforts pour réduire la moyenne des émissions de CO2 de ses modèles. Le constructeur fait donc preuve de bonne volonté en équipant de série toutes ses Série 5 GT de moult systèmes dans ce but, parmi lesquels un système de récupération de l’énergie de freinage, une construction allégée, une aérodynamique optimisée et un système de régulation du comportement dynamique. Résultat, des émissions de CO2 contenues (mais toujours élevées pour l’essence) : 209 g/km pour le moteur 3.0, 238 g pour le 4.4 et 173 g pour le diesel 3.0.

La Série 5 Gran Turismo devrait être commercialisée en octobre et fera sa première apparition publique au salon de Francfort en septembre. Il faudra probablement patienter jusque là pour découvrir enfin les tarifs de ce « SAV », BMW entretenant pour le moment le suspense.

Author: Claudine Alves

Lire d'autres articles sur le site de Autonews