BMW X5 Security : sortez blindés ! Bordeaux Gironde

BMW blinde ses clients, avec la présentation de son nouveau X5 Security qui permettra aux plus méfiants et aux professions les plus exposées, de sortir l'esprit tranquille.

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
Nguetsop Léonard
(055) 688-2317
52 cours yser
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Automobiles Palau
(055) 686-8686
161 avenue thiers
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Sarl Inter Vo France
(055) 719-8585
62 Rue Des Pins Francs
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Ford Automobiles Palau Concessionnaire
(055) 686-8686
161 avenue Thiers
Bordeaux, Gironde
Voir la fiche complète
Cliquez ici

Données fournies par:
Auto Pro 33
(066) 260-3449
37 rue ayres
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Cargroup
(055) 632-2400
162 Quai De Brazza
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Societe Commerciale Automobile
(055) 780-3600
350 avenue thiers
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Automobiles Palau
(055) 632-5353
126 Avenue Thiers
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Societe Commerciale Automobile
(055) 780-3600
350 Avenue Thiers
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Cargroup
(096) 681-5266
162 quai brazza
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Données fournies par:

BMW X5 Security : sortez blindés !

Contenu fourni par:

Les quelques options de sécurité ajoutées à la version du catalogue suffisent ainsi à transformer le rutilant 4x4 en un « mini-tank », équipé pour arrêter certains types de munitions et protéger les conducteurs d'un éventuel carjacking à main armée.

Le monde d'aujourd'hui est ce qu'il est, et nul doute que le BMW X5 Security pourrait trouver grâce aux yeux d'un certain nombre d'automobilistes - fortunés de préférence - inquiets d'une possible attaque. Avec le nouveau gadget made in BMW façon « char blindé », l'automobile prouve qu'elle peut équiper les véhicules de série d'équipements plus poussés, généralement réservés aux corps de sécurité tels que l'armée. Après le GPS réservé autrefois aux militaires, place au blindage !

AVEC BMW, PARES POUR LA GUERRE !

Le constructeur à l'Hélice n'a pas lésiné sur les moyens. Forte d'une expérience de plus de trente ans dans le domaine de la sécurité lourde, avec des modèles « renforcés » déjà distribués sur les Séries 3,5 et 7, la firme allemande annonce fièrement la capacité de son opus indestructible, à résister aux balles de calibre 44 Magnum, 357 Magnum et 9 mm Luger. Rien que cela ! Pour ajouter à la paranoïa ambiante, les vitres feuilletées en polycarbonate atteignent plus de 2 cm d'épaisseur (22 mm exactement), pour un blindage classé au niveau de protection balistique VR4. Si d'autres véhicules tels que l'Audi A6 4.2 quattro Security ont déjà atteint un tel niveau de sécurité, qui correspond au standard européen en la matière (évidemment non obligatoire sur les voitures de série pour clients lambda), le SUV est le seul de son segment à arborer ce label VR4. Et si, par malheur, une armée organisée, équipée d'armes au calibre surdimensionné, décidait subitement de s'en prendre à votre véhicule et qu'aucune aide matérielle ne puisse secourir votre cause, il demeure possible d'actionner un intercom ainsi qu'un système d'alerte en cas d'attaque, implanté au pied du levier de vitesses. Au cas où...

SIMPLE GADGET ? DOUBLE PRIX

Mais jouer l'inspecteur Gadget au sein de son véhicule a un prix. Le modèle Security du X5, uniquement disponible en motorisation 4.8, est estimé à 150 000 euros - tandis que le tarif de la version prix d'attaque du catalogue s'élève à 79 500 euros, soit une augmentation de 47%. Sans aucune évolution des performances du véhicule, qui ne se trouvent pas non plus atrophiées, fort heureusement. BMW annonce ainsi fièrement que le X5 Security conserve une vitesse de pointe de 210 km/h et s'avère toujours capable d'abattre l'exercice du 0 à 100 km/h en 7,5 secondes, poussé par un V8 de 355 ch au couple de 478 Nm. Il ne reste plus qu'à franchir le pas, pour les grands prévoyants au portefeuille bien garni.

Author: Thomas SINIECKI

Lire d'autres articles sur le site de Autonews