BMW prend du galon Bordeaux Gironde

Après une année de transition sanctionnée par une cinquième place dans la hiérarchie des constructeurs, BMW Sauber semble avoir trouvé son rythme de croisière.

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
Sarl Inter Vo France
(055) 719-8585
62 Rue Des Pins Francs
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Ford Automobiles Palau Concessionnaire
(055) 686-8686
161 avenue Thiers
Bordeaux, Gironde
Voir la fiche complète
Cliquez ici

Données fournies par:
Auto Pro 33
(066) 260-3449
37 rue ayres
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Societe Commerciale Automobile
(055) 780-3600
350 Avenue Thiers
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Automobiles Palau
(055) 686-8686
161 avenue thiers
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Societe Commerciale Automobile
(055) 780-3600
350 avenue thiers
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Nguetsop Léonard
(055) 688-2317
52 cours yser
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Cargroup
(055) 632-2400
162 Quai De Brazza
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Cargroup
(096) 681-5266
162 quai brazza
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Automobiles Palau
(055) 632-5353
126 Avenue Thiers
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Données fournies par:

BMW prend du galon

Contenu fourni par:

Impressionnantes lors des essais hivernaux, les monoplaces germaniques ont confirmé leur rang lors du premier Grand Prix de la saison en Australie, se positionnant grâce à Nick Heidfeld juste derrière les Ferrari et les McLaren. Sans l'abandon de Robert Kubica, victime d'un problème de boîte de vitesse, le week-end aurait pu être parfait...

Un podium peut en cacher un autre. A défaut d'avoir glissé une monoplace entre la Ferrari de Kimi Räikkönen et les McLaren de Fernando Alonso et Lewis Hamilton à Melbourne, BMW Sauber se console avec la troisième place au classement des constructeurs au sortir du week-end australien. Un rang logique au vu des performances affichées lors des essais hivernaux qui, s'il n'avait été entaché par l'abandon au 36e tour de Robert Kubica alors calé dans les roues de son coéquipier, Nick Heidfeld, aurait pleinement satisfait l'écurie germanique."Nous avons travaillé sans relâche, à Munich et Hinwil, en vue de la première course - et la première course de la saison est désormais derrière nous. Pour moi, le résultat obtenu par l'équipe à Melbourne est un réel plaisir, se félicitait Mario Theissen, patron de l'écurie et de BMW Motorsport. La révélation la plus importante de ce week-end est que nous avons confirmé la grande forme que nous avions laissé entrevoir lors des essais de l'intersaison. Que ce soit en qualification ou en course, nous étions clairement la troisième meilleure équipe. Cela représente un bon en avant notable et une bonne base de départ en prévision de la suite de la saison."FIABILITE AVANT TOUT

Plus que ces cinq points décrochés à Melbourne par l'entremise de Nick Heidfeld, BMW Sauber a donc quitté l'Australie avec la confirmation qu'elle pouvait jouer dans la cour des grands. Une caste à laquelle Robert Kubica, malheureux à Melbourne, semble être promis, lui qui, pour ses débuts sur le circuit d'Albert Park, a longtemps fait jeu égal avec son coéquipier avec une monoplace pourtant plus chargée en carburant. De bon augure pour la suite de la saison si l'écurie germanique parvient à régler son problème de fiabilité."Nous examinons encore la raison de ce problème. Notre priorité est de le régler, Mario Theissen qui a demandé à son designer, Jorg Zander, de quitter son bureau de Hinwil pour rejoindre Munich où est conçu et fabriqué l'ensemble moteur/boîte. Je suis confiant quant au fait que nous y arriverons durant les trois semaines qui nous séparent du Grand Prix de Malaisie." Deux semaines de travail qui seront peut-être également consacrées à l'étude du plancher «mobile» ou «flexible» que semble présenter, à l'instar des Ferrari, la F1.07. Si la Fédération internationale automobile (FIA) ne s'est pas encore exprimée sur le sujet, certaines équipes sont déjà montées au créneau pour contester la légalité de ce plancher qui s'abaisserait à haute vitesse. Une affaire à suivre...

Author: LAURENT DUYCK

Lire d'autres articles sur le site de Autonews