Bien dans ses baskets : nos 7 conseils Bordeaux Gironde

Avec l’arrivée de l’hiver, pas question de se laisser aller. Pour se motiver on pense d’ailleurs à l’été. Voici quelques conseils pour perdre comme si de rien n’était les kilos superflus sans perdre le sourire pour autant.

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
LIBRAIRIE PEGASE
(066) 348-3812
13 rue TOULOUSE lautrec
Bordeaux, Gironde
 
Gaelle Bien Etre Estheticienne
(068) 980-7030
45 avenue de la Gare
Bordeaux, Gironde
 
Ecole Traditionnelle de Yoga La Percée de l'Etre
(055) 651-6161
15 rue Palais de l'Ombrière
Bordeaux, Gironde
 
Grelier Eloi
(062) 308-4103
72 rue Judaïque
bordeaux, Gironde
 
Loti Bien
(055) 781-4098
249 rue Georges Bonnac
Bordeaux, Gironde
 
Icade-Administration De Biens
(055) 602-2828
77 cours Albret
Bordeaux, Gironde
 
Bronz et Zen
(055) 681-9987
31 rue saint rémi
bordeaux, Gironde
 
Tessie bien-être
(060) 960-3397
9 rue des bahutiers
Bordeaux, Gironde
 
Tessie Bien-Etre
(060) 960-3397
9 rue Bahutiers
Bordeaux, Gironde
 
Nature Minérale
05.59.33.48.70.22
53, rue lacornée
bordeaux, Gironde
 

Bien dans ses baskets : nos 7 conseils

Contenu fourni par:

Dans l’assiette
· On prépare sa liste de courses avant d’aller au supermarché. Non seulement, ça permet d’être organisée et d’économiser. Mais surtout ça évite de craquer sur le premier paquet de gâteaux venu. Mieux vaut même élaborer à l’avance des menus appétissants mais équilibrés (poisson vapeur, riz sauvage et champignons – carpaccio d’ananas) et s’y tenir.
· On se couche tôt. Surtout pour retrouver le tonus. Mais aussi pour éviter d’avoir une alimentation complètement déséquilibrée. C’est simple, plus on est fatiguée, plus on est sujette au stress, plus on risque de se consoler avec le contenu du frigo ou des placards. Pire, on risque même de finir la tablette de chocolat à minuit devant la télé. Pour autant, attention à respecter la bonne durée pour digérer. Autrement dit, on ne se couche pas non plus trop tôt après avoir mangé.
· On décide de bouger. Pas pour se donner bonne conscience, mais parce qu’on en a vraiment envie. D’accord, là tout de suite ça nous coûte. Mais quand on sait que pratiquer du sport régulièrement entretient la santé, booste le moral et régule notre appétit, on aurait tort de se priver. On commence par prendre l’escalier ou par aller au boulot en vélo, ensuite on se met à la marche à pied, et puis après pourquoi pas la piscine une fois par semaine ?
· On prend notre temps pour manger. Que ce soit pour une salade équilibrée, ou le dessert pour lequel on vient de craquer, il sera toujours meilleur dégusté lentement, pour nos papilles et surtout pour notre estomac. Sans compter que lorsqu’on mange lentement on ressent plus rapidement la sensation de satiété. Résultat, on mange moins. Comme quoi, tout vient à point à qui sait attendre…
Dans la tête
· On régule la circulation. En prenant les transports en commun peut-être, mais surtout en n’hésitant pas à opter pour des remèdes anti jambes-lourdes, sous forme de comprimés ou de gel fraîcheur. Car, une mauvaise circulation peut aussi faire gonfler. Pour plus de conseils, directions www.monantistax.fr. Et, si on ne peut pas se passer de talons vertigineux, on veille à alterner avec des ballerines pour soulager notre corps. Et bien sûr, on évite le stress et les prises de tête qui peuvent aussi faire gonfler.
· On prend la vie du bon côté. Si le stress est le pire ennemi de notre ligne, être en activité c’est le meilleur remède pour dégonfler. Alors on prend le rythme métro, boulot, dodo avec philosophie, en se disant qu’il n’y a rien de tel pour éradiquer nos kilos en trop. A condition de ne pas se laisser submerger par le stress, mais aussi par notre volonté de tout maîtriser. On s’autorise donc le lâcher prise de temps en temps : un jour pour manger ce qui nous plait par semaine, le week-end pour se reposer. Autrement dit, pas la peine de culpabiliser si on n’a pas eu le temps d’aller voir une expo ou si on a craqué pour un dessert au resto.
· On apprend à s’aimer. On aura beau manger tous les repas équilibrés du monde et grimper tous les escaliers qui croiseront notre chemin, si on n’aime pas son apparence, peu importe les kilos en trop ou en moins. Pire, on risque de se battre contre des moulins. Alors avant de vouloir changer notre silhouette, on fait le point. Loin de nous retarder dans notre projet, une bonne introspection permet de partir sur de bonnes bases et surtout d’obtenir des résultats que l’on pourra tenir sur la durée.
Par Isabella Monnier Leland