Bienfaits du covoiturage Bordeaux Gironde

Le covoiturage n'a rien de nouveau mais avec la flambée du prix de l'essence, ce système commence à rencontrer un certain succès et même, un succès certain. Le principe est simple : vous partagez un véhicule pour vous rendre d'un endroit à un autre en mutualisant les frais (essence et péage).

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
Stano Campos
(055) 681-7361
6 rue Labottière
Bordeaux, Gironde
 
Super Freins
(055) 696-2060
102 rue Liberté
Bordeaux, Gironde
 
Speedy
(055) 649-6413
28 rte Toulouse
Bordeaux, Gironde
 
ARVAL
(055) 785-3500
Imm Turquoise 56 rue Tivoli
Bordeaux, Gironde
 
Rent A Car Alaua Franchisé indépendant
(055) 633-6075
204 cours Marne
Bordeaux, Gironde
 
Carrosserie Automobile Coopérative
(055) 696-3010
53 rue Guillaume Leblanc
Bordeaux, Gironde
 
Renault Garage Wilson Agent
(055) 608-7050
273 bd Prés Wilson
Bordeaux, Gironde
 
Autocool
(055) 631-1066
16 rue Ausone
Bordeaux, Gironde
 
Carrière Jean-Philippe
(055) 692-5605
37 rue Charles Domercq
Bordeaux, Gironde
 
Avis
(082) 005-0505
gare SNCF
Bordeaux, Gironde
 

Bienfaits du covoiturage

Contenu fourni par:

SE FAIRE DE NOUVEAUX AMIS

Votre collègue de travail est aussi un voisin, Pourquoi ne pas tenter l'expérience du covoiturage ? Ce mode de déplacement devient très tendance. L'aspect économique et écologique ont converti nombre de conducteurs, notamment dans les grandes villes.

Des entreprises privées ainsi que des collectivités mettent par en place des systèmes internes. Sur la Toile, peuvent aussi consulter des milliers de fiches de conducteurs ou de passagers, adeptes du covoiturage. C'est le cas par exemple, sur Easycovoiturage.com, Tribu-covoiturage.com, Ecotrajet.com ou Covoiturage.fr. Arnaud Sarfati est le fondateur du site 123voiture.com. Aujourd'hui, son site recense plus de 100 000 personnes. Son objectif initial de mettre en relation conducteurs et passagers est atteint. « L'augmentation du prix de l'essence a été un déclencheur, explique-t-il. Les gens se sont organisés pour réduire leurs frais de transports. Cela leur a aussi permis de pallier la faiblesse du maillage des transports en commun dans certaines banlieues. Ainsi il y a pas mal de covoiturages en région parisienne.»

Le principe est simple et gratuit, il suffit juste de s'inscrire sur le site Internet pour accéder aux données. Après, libre à vous de dénicher votre «covoitureur» idéal à l'aide des moteurs de recherches. Ne reste plus alors qu'à prendre contact avec cette personne par téléphone, mail ou messagerie instantanée et de définir les modalités d'échange.

REGULIER OU PONCTUEL

Le covoiturage peut se faire de façon ponctuelle ou régulière. Les vacances sont propices au partage épisodique des voitures. Vous descendez sur Marseille pour Noël ? Vous n'êtes certainement pas le seul à avoir de la famille dans le coin, à vous de faire jouer cette base de données. Pour un échange plus intense, il s'agit très souvent de trajets domicile-travail.

Bien évidemment, le covoiturage implique quelques précautions. Certains peuvent être (et c'est logique) réticents à l'idée de ne pas connaître leur chauffeur. Les sites font tout pour réduire les risques et faciliter la communication entre «covoitureurs» en les "branchant" par affinités. Vous éviterez d'écouter en boucle du Johnny Hallyday si tel n'est pas votre tasse de thé. Pour les échanges réguliers, cela sous-entend que vous ayez des horaires fixes. Certains sites proposent par ailleurs un service payant de certification. Autrement dit, cela sous-entend les informations de la fiche signalétique mises en ligne par l'internaute ont été vérifiés par le site hébergeur. Un logo apparaît alors pour le spécifier aux utilisateurs. Comptez une dizaine d'euros en moyenne pour ce service.

TEL EST PRIS

Aux Etats-Unis et au Canada où le concept est très répandu, il existe même sur les autoroutes une file appelé «Carpool», invitant les conducteurs à partager leur voiture aux heures de pointe. Ainsi, s'il y a plus de deux passagers dans le véhicule, vous pouvez utiliser cette file. Revers du succès, des petits malins ont tenté de mettre des mannequins pour faire illusion et rouler sur cet espace réservé. Les autorités n'étaient pas dupes et l'amende encourue, 271 $, a eu l'effet dissuasif escompté.Au final, tout le monde trouve son compte dans le covoiturage car l'objectif de baisser le coût du transport, de désengrorger le trafic et diminuer la pollution est atteint car cela ne fait pas que du bien à votre porte-monnaie et votre conscience environnementale en sortira grandie. Mais à l'heure où, dans nos contrées, parler à son voisin relève parfois déjà de exploit et où la méfiance puise et exacerbe ses racines dans d'atroces faits divers, pas sûr que la mayonnaise du covoiturage "sauvage" prenne au-delà de l'entendement. Drôle d'époque...

Author: Clotilde CHENEVOY

Lire d'autres articles sur le site de Autonews