Bio Informaticien Bordeaux Gironde

Le métier de bio informaticien se situe à l'interface entre le monde de la biologie et celui de l'informatique. Il nécessite un double champ de compétences principalement en génomique et en informatique.

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
Ecole d'Esthétique Françoise B.
(055) 681-6814
1 allées de Chartres
Bordeaux, Gironde
 
Ecole Jamet Buffereau Sup
(055) 691-7116
67 cours Pasteur
Bordeaux, Gironde
 
ESTEI
(055) 650-1197
44 rue Faïencerie
Bordeaux, Gironde
 
Collège Alouette
(055) 789-1112
1 avenue Pierre de Coubertin
Pessac, Gironde
 
INRAP (Inst Nat Recherches Archéologiques Prév)
(055) 701-0010
156 avenue Jean Jaurès
Pessac, Gironde
 
Ecole Supérieure des Métiers de l'Image
(055) 648-1470
14 rue Ferrère
Bordeaux, Gironde
 
EFAP
(055) 644-5622
8 parvis des Chartrons
Bordeaux, Gironde
 
Centre National de la Recherche Scientifique (C.N.R.S)
(055) 604-6520
Château Brivazac avenue Doct Albert Schweitzer
Pessac, Gironde
 
A.D.E.R.A
(055) 615-1151
162 avenue Doct Albert Schweitzer
Pessac, Gironde
 
Action
(055) 615-1170
162 avenue Doct Albert Schweitzer
Pessac, Gironde
 

Bio Informaticien

• Activité : Le bioinformaticien a pour mission de concevoir des médicaments par ordinateur et, le cas échéant, de développer des logiciels susceptibles d'aider les chimistes à analyser les molécules et mettre au point les procédés les plus efficaces.

• Formation : Un haut niveau de formation initiale (troisième cycle d'enseignement supérieur, doctorat, diplôme d'ingénieur) est demandé pour exercer le métier de bioinformaticien. Formation de niveau Bac +4 ou bac +5 en chimie, biologie et informatique, suivie d’une expérience chez un utilisateur ou une entreprise professionnelle du domaine.
Le DU de bio-informatique structurale dispensée par la faculté des sciences pharmaceutiques et biologiques de l'université Paris VI.
Il existe aussi des Masters Recherche Sciences Technologies Sciences et Santé (Biologie des adaptations et des interactions ; Ecologie, évolution et plasticité des génomes ; Génétique, développement et immunité ; Pharmacologie, physiologie et neurobiologie).

• Qualités : Capacité d'analyse, d'abstraction, de synthèse, beaucoup de rigueur et de méthode ainsi que d'adaptabilité pour se positionner correctement par rapport une double appartenance disciplinaire.
Pour s'adapter aux évolutions techniques et scientifiques elle devra, régulièrement, suivre des formations.
Sens de l'écoute (bien comprendre les attentes des biologistes), du travail en équipe, ouverture d'esprit, autonomie et esprit critique.

• Compétences : Maîtrise de logiciels d'analyse des langages de programmation, modélisation et conception de base de données. Il aura aussi de très bonnes connaissances en biologie (génétique et moléculaire), en statistique, en probabilité et une excellente connaissance de l'anglais.

• Salaire : 30 000 euros bruts/an en début de carrière.
Le grand développement des recherches en matière de génétique devrait avoir pour résultat une hausse de la demande dans plusieurs pays européen et ainsi qu'aux Etats-Unis. Les bios informaticiennes ont le statut de cadre et la rémunération concordante à ce statut.

• Environnement : Il travaille pour des laboratoires de recherches, des universités ou des industries pharmaceutiques et alimentaires.

Lire d'autres articles sur le site de L4M