Bombes anti-radars automatiques Bordeaux Gironde

A malin, malin et demi ! Les parades anti-radars automatiques se développent ainsi aussi vite que les cabines radars fleurissent sur le bord de nos routes et autoroutes.

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
ARVAL
(055) 785-3500
Imm Turquoise 56 rue Tivoli
Bordeaux, Gironde
 
Autocool
(055) 631-1066
16 rue Ausone
Bordeaux, Gironde
 
Stano Campos
(055) 681-7361
6 rue Labottière
Bordeaux, Gironde
 
Renault Garage Wilson Agent
(055) 608-7050
273 bd Prés Wilson
Bordeaux, Gironde
 
Avis
(082) 005-0505
gare SNCF
Bordeaux, Gironde
 
Super Freins
(055) 696-2060
102 rue Liberté
Bordeaux, Gironde
 
Speedy
(055) 649-6413
28 rte Toulouse
Bordeaux, Gironde
 
Carrosserie Automobile Coopérative
(055) 696-3010
53 rue Guillaume Leblanc
Bordeaux, Gironde
 
Carrière Jean-Philippe
(055) 692-5605
37 rue Charles Domercq
Bordeaux, Gironde
 
Rent A Car Alaua Franchisé indépendant
(055) 633-6075
204 cours Marne
Bordeaux, Gironde
 

Bombes anti-radars automatiques

Contenu fourni par:

L'un de ces stratagèmes anti-flash semble avoir le vent en poupe. Il s'agit des bombes de laque à pulvériser sur les plaques d'immatriculation pour les rendre réfléchissantes. Avec des plaques ainsi immunisées, votre véhicule ne pourrait être reconnu sur les photos prises par les cabines radars de la maréchaussée. Reste à savoir si cette efficacité est réelle, durable, et surtout légale...CHERES BOMBES DE LAQUEOn les trouve à des prix compris entre 10 et 60 € sur des sites internet européens et aux alentours de 30 $ sur des sites américains. Ce sont des bombes aérosol qui affichent tout de suite la couleur : elles vous serviront à empêcher les forces de l'ordre d'enregistrer votre immatriculation en cas de flash émis par un radar automatique en cabine.

Le procédé paraît simple. Il suffit de pulvériser sa plaque - à plat pour que la couche soit bien uniforme -, de la laisser sécher et le tour est joué ! Lorsque l'appareil photo d'un radar automatique prendra un cliché de votre plaque pour excès de vitesse, la photo sera inutilisable pour cause de surexposition. Votre plaque apparaîtra alors comme une surface éblouissante vide d'inscriptions.DES RETICENCES APPARAISSENTCertains conducteurs affirment qu'il est même inutile d'acheter de telles bombes - assez coûteuses, d'autant qu'il faut répéter l'opération de pulvérisation assez souvent afin que la plaque ne perde pas ses propriétés magiques - car de classiques bombes de laque pour cheveux auraient le même effet. D'autres affirment que cette pratique est particulièrement dangereuse car il suffirait aux forces de l'Ordre de sous-exposer la photo au moment du tirage ou de la passer en négatif pour que l'immatriculation cachée apparaisse normalement. De quoi avoir des sueurs froides... Quelques-uns avancent même qu'en agrandissant considérablement leur cliché, les gendarmes et policiers pourraient aller jusqu'à pouvoir déchiffrer le numéro d'assuré qui figure sur l'attestation fixée sur votre pare-brise ! D'autres prétendent que ce procédé ne fonctionne qu'avec des plaques en plexiglas et non avec des plaque en tôle....BRAVER L'INTERDIT

Certains sites anglo-saxons vendent également de petites feuilles de plexiglas à fixer sur les plaques d'immatriculation. Elles fonctionnent de la même façon que la pellicule de laque, tout en étant cependant moins discrètes. Car là réside le problème : ces pratiques et dispositifs qui visent à éviter les PV sont absolument interdits par la loi française. Les automobilistes ayant « détenu, adapté, placé, appliqué ou transporté, à un titre quelconque, un appareil, dispositif ou produit destiné à déceler la présence, soit à perturber le fonctionnement d'instruments servant à la constatation des infractions à la législation ou la réglementation de la circulation routière » risquent une contravention de 5ème classe et une amende maximale de 1 500 euros. Voici ce qui peut vous arriver si un membre des forces de l'Ordre décide de regarder de plus près votre plaque. Les fabricants, importateurs et exportateurs de tels dispositifs et produits encourent quant à eux deux ans d'emprisonnement et 30 000 € d'amende !Il convient donc, comme toujours, de se demander si le jeu en vaut la chandelle ? D'autant que bon nombre d'avertisseurs radars - vendus à des prix de plus en plus bas - autorisés par la loi vous permettront d'éviter le piège des cabines radars. Alors, laissez vos bombes de laque dans votre salle-de-bain et non dans votre boite à gants...

Author: Chris TEVOISAIN

Lire d'autres articles sur le site de Autonews