CHRONIQUE : L'info, notre intox Bordeaux Gironde

Devant les images atroces venues de Madrid il m’est arrivé de regretter ces soirs où l’on s’ennuie en regardant le journal télévisé. Lorsque, au bout d’un quart d’heure, hors période électorale, on patauge encore dans les faits divers (inondations, procès, bavures policières, accidents de portée locale).

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
Vertumne International Et Associés
(055) 787-7200
29 rue st Maur
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Trinquecoste Jean-François
(055) 652-3336
60 rue minvielle
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Stratégir
(055) 679-7357
6 rue margaux
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Exshaw William Antoine Eymeric
(067) 021-6840
14 rue chantecrit
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Quetting Mark
(055) 726-7002
37 avenue gén Leclerc
Pessac, Gironde

Données fournies par:
Db Conseil
(055) 781-7575
32 rue dauzats
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Epsilon Marketing
(055) 714-3000
45 rue roborel De Climens
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Pagniez Conseil Et Associés
(055) 735-5252
252 avenue république
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Sedna Conseil
(067) 892-6343
3 rue verthamon
Pessac, Gironde

Données fournies par:
Sarl Fidly Conseil
(095) 056-9202
36 avenue de Gradignan
Pessac, Gironde

Données fournies par:
Données fournies par:

CHRONIQUE : L'info, notre intox

Contenu fourni par:


Pourtant, je préfère cette grisaille, que l’on peut toujours zapper, à l’ouverture des journaux télévisés des chaînes américaines consacrée à leurs morts en Irak ou en Afghanistan. Ou aux « 20 Heures » des pays, comme la Russie, qui mettent systématiquement en avant les activités "officielles" (annonces gouvernementales, activités du jour du chef de l’Etat, inaugurations pompeuses). Signes manifestes que l’on n’y est pas tout à fait en démocratie.

Pour les jours bénis sans tragédies, quand, devant votre écran, il vous arrive de trouver le temps long, amusez-vous à en repérer les informations selon une grille bien simple.

  • L’info utile, celle qui peut avoir une conséquence sur notre vie personnelle : découverte médicale, installation d’un nouveau radar routier, annonce d’une grève des transports. Elle est d’importance inégale, mais on ne nous fait pas perdre tout à fait notre temps.
  • L’info miroir, qui met en scène des gens comme nous plongés dans un événement hors norme : avalanche destructrice, disparitions d’enfants, pollution maritime. Cette info-là inquiète un peu, car elle nous rappelle que le danger rôde, mais, la plupart du temps, elle rassérène hypocritement car, au moins pour ce soir, ce n’est pas à nous que c’est arrivé.
  • L’info spectacle, qui triomphe avec les grands événements organisés : match décisif, jeux mondiaux ou continentaux, mariages de célébrités, soirées de remises de trophées. Elle compte moins par le résultat attendu, qui généralement tient en une phrase et quelques chiffres, que par le fait de communier un instant avec ses concitoyens.
  • L’info événement, qui nous offre un moment unique, impressionnant et décisif, comme les chutes des tours du World Trade Center le fameux 11 septembre, du mur de Berlin ou de la statue de Saddam. De ceux dont Bonaparte disait à ses grognards : « Vous pourrez dire j’y étais. » On comprend que les infos événements soient rares.
  • Enfin, l’info émotion, qui est à la fois imprévue, sans conséquence directe sur notre vie, mais remuante : c’est évidemment l’annonce d’une disparition, comme celle de Claude Nougaro, qui nous renvoie à nos petites nostalgies personnelles.

La raison principale pour laquelle je m’astreins d’assister à cette grand-messe contemporaine, c’est de savoir, comme journaliste, de quoi est nourrie ce soir l’humeur de nos lecteurs. En attendant la seule info de portée générale : la météo.
Jean-Louis Servan-Schreiber
Journaliste et patron de presse, Jean-Louis Servan-Schreiber a toujours été attiré par la psychologie. Auteur de nombreux ouvrages, il a réussi à conjuguer ses deux passions à travers le magazine Psychologies.

Lire une autre chronique de Jean-Louis Servan Schreiber

Lire d'autres articles sur le site de Psychologies