Centenaire du Paris-Pékin Bordeaux Gironde

Alors que les concurrents du Pékin-Paris ont rallié la capitale après avoir passé 35 jours sur la route et parcouru plus de seize mille kilomètres, l'Itala 40 ch qui remporta le Paris-Pékin en 1907 est sortie du Musée automobile de Turin pour rééditer son exploit d'antan.

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
Carrosserie Automobile Coopérative
(055) 696-3010
53 rue Guillaume Leblanc
Bordeaux, Gironde
 
Speedy
(055) 649-6413
28 rte Toulouse
Bordeaux, Gironde
 
Super Freins
(055) 696-2060
102 rue Liberté
Bordeaux, Gironde
 
Stano Campos
(055) 681-7361
6 rue Labottière
Bordeaux, Gironde
 
Avis
(082) 005-0505
gare SNCF
Bordeaux, Gironde
 
Autocool
(055) 631-1066
16 rue Ausone
Bordeaux, Gironde
 
ARVAL
(055) 785-3500
Imm Turquoise 56 rue Tivoli
Bordeaux, Gironde
 
Renault Garage Wilson Agent
(055) 608-7050
273 bd Prés Wilson
Bordeaux, Gironde
 
Carrière Jean-Philippe
(055) 692-5605
37 rue Charles Domercq
Bordeaux, Gironde
 
Rent A Car Alaua Franchisé indépendant
(055) 633-6075
204 cours Marne
Bordeaux, Gironde
 

Centenaire du Paris-Pékin

Contenu fourni par:

Cette vénérable automobile au volant de laquelle le Prince Scipione Borhgese s'illustra au début du siècle est bien décidée à marcher sur les traces de son glorieux passé en réussissant à atteindre la capitale chinoise. Avant de s'élancer dimanche pour cette grande aventure, elle s'expose en ce moment aux yeux du public sur la Place de la Concorde.DANS LES STARTING-BLOCKS

Avant de s'élancer sur la trace de ses exploits du début du siècle, l'Itala 40 qui fut la monture du Prince Borghese, alors âgé de 36 ans, - et de son fidèle et talentueux mécanicien Ettore Guizzardi - en 1907 est bien décidée à se faire acclamer dignement par la foule des amateurs de voitures anciennes et d'exploits automobiles. Tout droit sortie du Musée automobile de Turin où elle se languissait, cette noble ancêtre a ainsi fait, avant de passer la frontière, un petit tour à Rome, à Palerme et sur le trajet de la prestigieuse Targa Florio pour éprouver sa popularité. Si elle n'a pas été déçue de la réaction amicale de ses fiers compatriotes, l'Itala 40 compte bien enthousiasmer les Latins que nous sommes !

Et nul doute qu'elle y réussira... De nombreuses voitures anciennes ont déjà annoncé leur volonté d'accompagner cette Itala 40 ch sur le trajet qui la mènera dimanche hors de la capitale. Pour l'instant, elle s'expose tranquillement devant l'Automobile Club de France, Place de la Concorde à Paris, où un dîner de gala avec mets et vins fins venus d'Italie attend les officiels samedi soir.EN ROUTE VERS PEKINCe rallye historique mènera l'Itala et la caravane qui l'accompagne en Belgique tout d'abord puis en Hollande, où la belle italienne visitera respectivement le Musée automobile du Parc du Cinquantenaire à Bruxelles et le Musée national de l'Automobile de Raamsdonksveer à 50 km d'Amsterdam. Après avoir traversé l'Allemagne et la Pologne, c'est à Riga en Lettonie que l'Itala rencontrera l'hollandaise Spyker qui fut une de ses antiques adversaires de 1907. Elle passera ensuite quelques jours en Russie avant d'aborder la Mongolie où un accueil typique lui sera réservé dans un village de yourtes - ou « gers » pour les Mongols - dans les faubourgs d'Oulan Bator. Son périple la mènera dans les jours qui suivront en Chine, et notamment au Palais du Peuple de Pékin et sur la place Tien-An-Men. L'Itala 40 sera après cela exposée au Musée de la Capitale avec une dizaine de consœurs du Musée automobile de Turin. Elle gagnera ensuite Shanghai où, à l'occasion du Grand Prix de Chine qui se tiendra le 8 octobre, elle effectuera un tour du circuit de Formule 1. Un hommage plus que mérité pour une voiture qui, à elle seule, symbolise l'ingéniosité et la pugnacité de nos voisins transalpins.

Author: Jean-Louis GARDEN

Lire d'autres articles sur le site de Autonews