Comédien Bordeaux Gironde

Métier passion… autant dire tout de suite que rares sont les professionnels à pouvoir vivre exclusivement de leur talent. Le métier de comédien recouvre en outre, des réalités très différentes. Certains acteurs jouent à la fois pour le théâtre, le cinéma et la télévision. Mais beaucoup ne connaîtront jamais que de petits rôles épisodiques.

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
Complexe CGR Français
(089) 268-8588
6 rue Fenelon/Rond point de l'intendance
Bordeaux, Gironde
 
Utopia St Siméon
(055) 652-5656
5 pl Camille Jullian
Bordeaux, Gironde
 
Axyz
(055) 648-4480
19 pl Basques
Bordeaux, Gironde
 
Association des Cinémas de Proximité de Gironde
(055) 646-0655
place 5ème République
Pessac, Gironde
 
Association des Cinémas de Proximité de Gironde
(055) 646-0655
place 5ème République
Pessac, Gironde
 
Cinéma UGC Ciné Cité Bordeaux
(089) 270-0000
13 rue Georges Bonnac
Bordeaux, Gironde
 
Warner Films
(055) 644-7319
112 rue Ste Catherine
Bordeaux, Gironde
 
Cinéma Jean Eustache
(089) 268-7021
1 rue Poilus
Pessac, Gironde
 
Aquitaine Video
(055) 637-8829
rue Relais
Pessac, Gironde
 
Complexe CGR Français
(089) 268-8588
6 rue Fenelon/Rond point de l'intendance
Bordeaux, Gironde
 

Comédien

• Définition générale : Le comédien est un professionnel du spectacle. Il interprète des textes et à travers eux, des personnages et des situations dramatiques ou romanesques. Il exprime des émotions et use de son talent pour captiver son auditoire, le divertir ou le faire rêver.

• Compétences nécessaires : En plus d'une culture générale, de la pratique courante de langues étrangères et d'un sport, ce métier fait souvent appel à d'autres formes d'expression artistique : le comédien peut aussi être amener à chanter et danser.

• Activités : La comédie est une profession à multiples facettes. Rares sont les comédiens spécialisés dans un seul mode d'expression. Polyvalents, ils touchent à tous les secteurs d'expression et travaillent simultanément au cinéma, à la télévision et au théâtre.
La publicité, la figuration ont également recours aux comédiens qui sont choisis en fonction de l'image à faire passer auprès du public. Ils peuvent doubler les films et documentaires étrangers ou prêter leurs voix à la radio.

• Formation : Il existe deux voies d’accès : l’enseignement public (conservatoires nationaux et grandes écoles, écoles régionales, études universitaires théâtrales). L'admission aux conservatoires et aux écoles qui préparent à des diplômes professionnels se fait sur concours. Les élèves admis bénéficient du régime étudiant et, sous certaines conditions, une bourse peut leur être accordée.
S’agissant de l’enseignement privé, les nombreuses formations ne sont sanctionnées par aucun diplôme d'État, ni même reconnues. La scolarité est payante et ne donne pas le statut d’étudiant. La valeur de ces études dépend entièrement de la réputation de l'école et de ses professeurs. Certains cours privés sont très prestigieux comme le cours Florent, le cours René Simon, etc.

• Salaire : Cette profession présente une large disparité des salaires qui sont de deux natures :
les cachets qui rémunèrent leurs prestations et les indemnités de chômage (la plus grosse partie des revenus).
Le comédien bénéficie d'un régime spécifique d'indemnisation du chômage et de congés spectacles. Afin de pouvoir être enregistré comme intermittent et bénéficier des indemnités, il faut justifier de 507 heures de travail rémunérées au cours des 12 derniers mois.
Afin de bénéficier des congés spectacles, le comédien doit totaliser 4 semaines d'engagement ou 24 cachets allant du 1er avril au 31 mars de l'année suivante et les congés doivent être pris à partir du 1er mai.
L’ “ANPE” du spectacle estime que peu de comédiens arrivent à vivre uniquement de leur métier. Ils exercent souvent une autre activité professionnelle : la formation, le doublage, la radio, etc.

Lire d'autres articles sur le site de L4M