Comment supprimer ses règles? Bordeaux Gironde

Les femmes ont désormais les moyens de contrôler leur fertilité grâce aux différents moyens de contraception. Mais ceux-ci peuvent égelement leur permettre de se débarrasser des règles.

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
Pharmacie Dupaya
(055) 696-5716
269 rue judaïque
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Pharmacie Sonnes
(055) 692-7860
1 place louis Barthou
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Pharmacie Boucard
(055) 691-6131
68 rue bègles
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Pharmacie De La Bourse
(055) 690-9404
3 quai richelieu
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Pharmacie Teboulle Dov
(055) 787-1296
42 avenue emile Counord
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Pharmacie Bastidienne
(055) 686-1782
1 avenue thiers
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Pharmacie Roumazeilles Patrick
(055) 644-2667
6 rue palais Gallien
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Pharmacie De France
(055) 681-1156
44 place gambetta
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Pharmacie Fournié
(055) 652-5840
10 place martyrs De La Résistance
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Pharmacie De La République
(055) 644-8327
54 rue mar Joffre
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Données fournies par:

Comment supprimer ses règles?

Contenu fourni par:

Boycotter les règles est une idée du père de la pilule ! Il y a soixante ans, lorsque Gregory Pincus inventait la première pilule contraceptive, il avait déjà envisagé la possibilité de supprimer les règles. A l’époque, l’idée est apparue trop révolutionnaire, d’où la fameuse semaine d’arrêt entre deux plaquettes, pour voir apparaître des règles artificielles.

Comment éliminer les fausses règles

Pour avoir des règles, il faut une ovulation, qui ne peut pas avoir lieu lorsque la femme prend une contraception hormonale. Les saignements qui apparaissent pendant la semaine d’arrêt entre deux plaquettes de pilule ou deux anneaux vaginaux sont de fausses règles. Elles sont déclenchées par la soudaine privation d’hormones liée à l’arrêt temporaire de la contraception. Cette privation entraîne le détachement du tissu intérieur de l’utérus.

Prendre la pilule en continu

N’importe quelle pilule prise sans interruption permet de supprimer les règles. Pour voir ses saignements s’espacer, il suffit tout simplement d’enchaîner deux, voire trois plaquettes de pilules, ce qui aura pour conséquence une absence de règles pendant deux ou trois mois. Seul bémol : « Au-delà de trois plaquettes ou anneaux successifs, on risque de voir apparaître des spotting (saignements imprévus et anormaux) », note Christian Jamin, gynécologue.

Cliquez ici pour lire la suite de l'articles sur le site de Psychologies.com