Comparatif Mini Vs DS3 Bordeaux Gironde

Depuis février 2009, Citroën effeuille la DS3 à travers le concept DS Inside dévoilé progressivement sous toutes les coutures. La petite Française aura bien sûr pour cible la MINI. PSA serait-il en passe de mettre fin au règne sans partage de la référence allemande? En attendant le face-à-face sur la route, quelques éléments de réponse.

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
Societe Commerciale Automobile
(055) 780-3600
350 avenue thiers
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Cargroup
(096) 681-5266
162 quai brazza
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Sarl Inter Vo France
(055) 719-8585
62 Rue Des Pins Francs
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Auto Pro 33
(066) 260-3449
37 rue ayres
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Cargroup
(055) 632-2400
162 Quai De Brazza
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Automobiles Palau
(055) 632-5353
126 Avenue Thiers
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Automobiles Palau
(055) 686-8686
161 avenue thiers
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Nguetsop Léonard
(055) 688-2317
52 cours yser
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Ford Automobiles Palau Concessionnaire
(055) 686-8686
161 avenue Thiers
Bordeaux, Gironde
Voir la fiche complète
Cliquez ici

Données fournies par:
Societe Commerciale Automobile
(055) 780-3600
350 Avenue Thiers
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Données fournies par:

Comparatif Mini Vs DS3

Contenu fourni par:

STYLE

Tous les goûts sont dans la nature. La DS3 s'annonce séduisante en diable, dans une veine high-tech plus audacieuse que le design purement néo-rétro de la MINI. Néanmoins, les lignes épurées de la puce BMW, presque inchangées depuis la sortie de la première génération en 2001, font toujours leur petit effet. Les adeptes de cette dernière ne seront pas nécessairement séduits par le côté rococo de la Citroën, dynamique mais pour l'instant un peu chargée sous les traits du concept DS Inside.

INTERIEUR

On connaît aujourd'hui à peu de chose près la planche de bord de la DS3, puisque Citroën a dévoilé des images de l'habitacle de la DS Inside. L'opposition de style entre les habitacles devrait refléter celle des carrosseries. La Citroën se montrera cependant un peu moins exubérante qu'à l'extérieur puisqu'elle partagera sa planche de bord avec la C3, malgré des matériaux et une atmosphère évidemment distinctifs. Le baroque bulbeux et sympathique du tableau de la MINI risque surtout de souffrir de la comparaison en termes de finition si l'on se réfère aux progrès fulgurants de Citroën en la matière. Même combat concernant l'habitabilité et le confort, domaines où la MINI est déjà régulièrement mise à l'index. Les deux modèles rivaliseront de possibilités de personnalisation, nerf de la guerre sur ce segment très "kawai".

SUR LA ROUTE

Sans doute le chapitre où il est le plus difficile de s'avancer. On peut faire confiance à Citroën pour assurer à sa future starlette des liaisons au sol irréprochables. L'offre moteurs n'est pas encore connue, mais il y a fort à parier que la DS3 soit paradoxalement animée par les mêmes moteurs essence 1.6 THP que son ennemie jurée, déjà vus à l'ouest du Rhin chez Peugeot. Si Citroën pousse la démarche jusqu'à affronter la MINI sur le terrain du sport (Cooper S), il devrait proposer une version 175 ch aux performances appréciables. Compte tenu de l'aseptisation chronique des modèles PSA les plus musclés (207 RC, C4 VTS), la MINI devrait malgré tout garder pour elle son tempérament sportif et son comportement de karting. Question de caractère...

TARIFS

Même si rien n'est encore officiel, la française se montrera beaucoup plus clémente financièrement. On parle d'un prix d'attaque d'environ 14 000 €, lorsque la MINI ne s'affiche pas à moins de 16 000 malgré un équipement des plus chiches. Sans parler des sommets atteints par l'allemande en diesel ou Cooper S.

IMAGE

C'est évidemment sur le critère le moins rationnel que tout se jouera. Malgré le savoir-faire de Citroën et le clin d'oeil de l'appellation DS3 à un passé prestigieux, il serait logiquement difficile à une citadine Citroën de déboulonner l'icône des quartiers chics. La pimpante Fiat 500 a cependant prouvé que la tâche n'était pas impossible, même si son positionnement demeure relativement éloigné des standards premium accaparés depuis bientôt dix ans par la MINI. Le monopole de cette dernière, aujourd'hui vue et revue, pourrait d'ailleurs bien jouer en faveur de la DS3, incarnation de la nouvelle image jeune et branchée de Citroën. Sa nationalité pourrait également jouer un rôle, de façon plus imprévisible et sur une clientèle-cible probablement différente de celle de la MINI.

Author: Niels de Geyer d'Orth

Lire d'autres articles sur le site de Autonews