Conseil : bien se protéger au soleil Bordeaux Gironde

Il est primordial de protéger sa peau contre le soleil. Mais il peut être difficile de s'y retouver parmi tous les produits. Voici quelques conseils pour vous aider.

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
Pharmacie Boisson
(055) 698-2812
22 rue flornoy
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Pharmacie Brochet-Caussarieu
(055) 648-5043
50 rue ernest Renan
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Pharmacie De Lestonnat
(055) 642-1044
5 rue cérey
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Delerm Isabelle
(055) 667-8498
21 rue serr
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Pharmacie Mutualiste Pavillon De La Mutualité
(055) 698-9737
45 cours mar Galliéni
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Pharmacie Salavert
(055) 608-0540
216 avenue eysines
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Pharmacie De L'Hotel De Ville
(055) 681-4078
7 place pey Berland
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Pharmacie Du Lac
(055) 650-9004
42 rue charles Tournemire
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Pharmacie D'Arès
(055) 624-2851
36 avenue arès
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Pharmacie Saint Bruno
(055) 696-3950
131 rue georges Bonnac
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Données fournies par:

Conseil : bien se protéger au soleil

Contenu fourni par:

Quoi de neuf sous le soleil ? Il brille et il brûle, comme tous les ans. Pourquoi, alors, consacrer un sujet à ce thème lu et relu ? Parce qu’on oublie très vite. Parce que les filtres solaires sont avant tout des produits de santé, qui nous protègent seulement si on sait bien les utiliser. Parce qu’il en sort des centaines chaque année et que l’on est perdu face à une telle profusion. Parce que ces produits sont de plus en plus techniques, et qu’il faudrait avoir un diplôme de biochimie en poche pour les décoder. Enfin, et c’est sans doute là l’essentiel, parce que le soleil est source de vie, et que l’on peut en profiter sans devoir en payer le prix fort des années après. Pour vous aider à faire les bons choix comme les bons gestes, nous nous sommes posé les questions que vous nous auriez sans doute posées.

Utiliser un autobronzant, est-ce mauvais pour ma peau ?

Non, la DHA (dihydroxyacétone sur l’étui de votre produit), agent autobronzant, est un composant qui réagit avec les acides aminés de la couche cornée cutanée, provoquant la formation de pigments bruns qui seront éliminés par le processus de desquamation naturel de l’épiderme.

Ses défauts : la DHA déshydrate, ne sent pas très bon et révèle les imperfections de la peau en oxydant pores et comédons. Efficace sur les jambes, la DHA est plus artificielle sur le visage, surtout si vous avez la peau claire ou sèche. Pour obtenir un résultat plus naturel, choisissez un produit l’associant à l’érythrulose, autre substance autobronzante qui colore plus lentement, mais est plus proche du vrai hâle (chez Clarins, Chanel Précision, Esthederm, Sisley, Uriage…).

Dois-je prendre un complément pour préparer ma peau ?

Oui, ils permettent de bronzer plus vite avec moins d’expositions, augmentent les défenses et la tolérance de la peau au soleil, et luttent contre les radicaux libres responsables du vieillissement cutané. Prenez-les au cours d’un repas, un mois avant et pendant les expositions solaires. N’y associez pas d’autres compléments nutritionnels anti-âge.

Nos préférés : Oenobiol Solaire intensif hydratant, Innéov solaire, Tan Optimizer d’Imedeen.

Cliquez ici pour lire la suite de l'articles sur le site de Psychologies.com