Contrat d'apprentissage Bordeaux Gironde

Le contrat d’apprentissage permet aux jeunes d’acquérir une qualification professionnelle sanctionnée par un diplôme ou un titre à finalité professionnelle, enregistrée au répertoire national des certifications.

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
Texia
(055) 730-6025
33 cours alsace Et Lorraine
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Bps (Bordeaux Prestations Service)
(055) 652-1433
54 cours pasteur
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
In-Tra-Tt
(055) 600-8755
21 rue ausone
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Ddtefp
(055) 600-0777
118 cours mar Juin
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Quick Médical Service
(055) 651-3898
123 cours alsace Et Lorraine
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Expectra T T
(055) 600-2870
32 allées orléans
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Adequat 013
(055) 644-0500
21 rue esprit Des Lois
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Temporis Altius
(055) 667-6710
131 avenue thiers
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Network Interim 42
(055) 781-7201
113 cours alsace Et Lorraine
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Mad
(055) 686-9999
42 Bis avenue thiers
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Données fournies par:

Contrat d'apprentissage

Toutes entreprises du secteur artisanal, commercial, industriel ainsi que tous services publics non industriel et non commercial peut effectuer un contrat d’apprentissage.

Le contrat d’apprentissage est réservé :
- Aux jeunes de 16 à 26 ans, 27 pour les handicapés,
- Aux personnes entre 26 et 30 ans sous certaines conditions (travailleurs handicapés, renouvellement du contrat d’apprentissage),
- Adultes souhaitant reprendre ou créer son entreprise.

Le jeune en contrat d’apprentissage est considéré comme un salarié en CDD d’une durée de 1 à 3 ans et rémunéré à hauteur de 25 à 78 % selon l’âge et l’ancienneté dans ce contrat.

La mise en place de ce contrat s’effectue sous certaines conditions :
- Le jeune doit avoir 400 h minimum de formation par an (soit 1350 h pour 2 ans pour un bac professionnel ou un BTS),
- Bénéficier d’une formation pratique assurée par l’employeur dans l’entreprise,
- Avoir obligatoirement un maître d’apprentissage,
- Obtenir à la fin une qualification reconnue par un diplôme.

Avantages

- Exonération des cotisations patronales légales ou conventionnelles si l’entreprise est inscrite au registre des métiers ou si elle emploie 10 salariés ou plus,
- Exonération des cotisations patronales de Sécurité Sociale pour les entreprises de plus de 10 salariés,
- Aide forfaitaire à l’embauche versée par l’Etat ou la région pour les structures de 20 salariés et moins. Son montant est de 915 € pour le recrutement d’un jeune non diplômé (sauf CAP, BEP ou équivalent),
- Une indemnité compensatrice versée par la région à la fin de chaque année d’un montant de 1525 € pour les moins de 18 ans et de 1830 € pour les majeurs. Elle peut être majorée de 305 € dans les DOM et de 7,62 €/h au-delà de 600 heures de formation. Attention, le secteur public ne peut bénéficier de cette aide.
- Un crédit d’impôt pouvant aller de 1600 € à 2200 € sous certaines conditions,
- En cas d’embauche d’un jeune handicapé, possible aide supplémentaire versée par l’AGEFIPH.

Démarches à faire et obligations de l’employeur

- Dépôt de la déclaration relative à l’apprentissage soit à la chambre des métiers, à la chambre de commerce ou au CFA,
- Obligation de conclure un contrat de travail d’une durée de 1 à 3 ans,
- Enregistrement du contrat auprès de la DDTEFP (Direction Départemental du Travail, de l’Emploi et la Formation Professionnelle), dans le mois suivant la fin du contrat,
- Désignation du maître d’apprentissage.

Lire d'autres articles sur le site de L4M