Contrôle technique : tout savoir Bordeaux Gironde

Bien souvent considéré comme une contrainte inutile et coûteuse, le contrôle technique est aussi l'occasion pour vous de connaître l'état de votre voiture ou d'un véhicule que vous souhaitez acheter.

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
Micheau Sarl
(055) 640-8242
102 boulevard jules Simon
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Le Contrôle Technique Balguerie
(055) 639-2828
75 cours balguerie Stuttenberg
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Contrôle Technique Victoire
(055) 759-0959
45 cours yser
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Controle Technique Jj Bosc
(055) 649-1698
25 rue oscar Et Jean Auriac
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Contrôle Technique Bordeaux Lac
(055) 611-0000
 centre Cial lac
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Auto Bilan Bordelais
(055) 624-7800
110 boulevard mar Leclerc
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Autovision
(055) 624-6040
59 cours mar Galliéni
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Bordeaux Contrôle Technique B.C.T
(055) 696-4000
154 rue ornano
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Auto Bilan France
(055) 649-4183
56 route toulouse
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Pessac Contrôle Sarl
(055) 701-1011
132 avenue jean Jaurès
Pessac, Gironde

Données fournies par:
Données fournies par:

Contrôle technique : tout savoir

Contenu fourni par:

Grâce à cet examen complet et impartial, vous pourrez rouler plus tranquilles, assurés que les principaux organes de votre voiture sont en bon état de fonctionnement. Certes, il vous faudra payer pour faire réaliser ce bilan, mais vous éviterez ainsi de tomber sous le coup de la loi qui sanctionne d'une amende de 135 euros le défaut de contrôle technique. Voici quelques petits tuyaux qui vous aideront à obtenir ce précieux sésame sans passer de contre-visite.BON A SAVOIRC'est dans l'optique de maintenir le parc automobile français dans un état satisfaisant que le gouvernement a mis en place le 1er janvier 1992 le contrôle technique obligatoire. Ce bilan de santé des véhicules à moteur de moins de 3,5 t doit être effectué au plus tard quatre ans après leur mise en circulation, puis tous les deux ans. Par ailleurs, lorsqu'un particulier veut vendre un véhicule, il doit fournir à son acheteur un procès verbal de contrôle technique favorable de moins de six mois. C'est dire si les occasions de faire réaliser cet examen sont nombreuses... tout comme les centres proposant cette prestation.

Les tarifs de cet examen sont libres et se situent, selon que votre véhicule est catalysé ou non, entre 50 et 100 euros pour la visite initiale. Certains centres proposent des forfaits qui incluent le prix d'une contre-visite. Si votre voiture est régulièrement entretenue, vous pourrez vous passer de cette option. En revanche, si son état laisse à désirer, optez pour cette formule qui vous fera peut-être économiser une dizaine d'euros.Si vous êtes familier d'un centre de contrôle technique, celui-ci vous rappellera la date d'anniversaire de votre contrôle - notamment s'il s'agit d'une chaîne spécialisée habituée à ces relances, même si les centres indépendants les pratiquent également. Sinon, surveillez cette échéance avec attention. Si vous la laissez passer et êtes contrôlés par la police ou la gendarmerie, vous encourrez une amende de 135 euros - 90 euros si vous payez immédiatement - pour défaut de contrôle technique - ou dépassement du délai imparti pour la contre-visite si vous deviez en effectuer une suite au passage de cet examen. Majorée, cette amende passe à 760 euros ! Et, vous risquez de voir les forces de l'ordre vous retirer votre carte grise en vous imposant de faire, dans un délai d'une semaine, les réparations nécessaires à l'obtention du contrôle technique. LIMITEZ LES RISQUESAvec le temps, le contrôle technique est devenu de plus en plus poussé et sévère, mais qui pourrait s'en plaindre. Il teste 125 points concernant les dix fonctions clés de votre véhicule que sont l'identification du véhicule, la pollution et le niveau sonore, les organes mécaniques, les liaisons au sol, la direction, le freinage, la visibilité, l'éclairage et la signalisation, la structure et la carrosserie, et finalement les équipements. Le contrôleur peut détecter 511 défauts dont 214 vous condamneront à la contre-visite, ce qui vous laissera deux mois pour remédier aux altérations constatées. Mais attention, deux mois s'écoulent très vite...

Pour éviter de devoir passer une contre-visite pour une broutille, voici quelques conseils. Vérifiez tout d'abord l'état de votre plaque d'immatriculation - changez-la si besoin - et de ses fixations. Surveillez également l'état d'usure de vos pneus et remplacez ceux qui sont fatigués. Faites le tour de votre éclairage et changez les ampoules grillées - attention à ne pas détériorer les lampes halogènes en les plaçant, efforcez-vous de n'en toucher que les extrémités. Faites insérer de la résine dans votre pare-brise si celui-ci présente des éclats nombreux, changez les glaces cassées des rétroviseurs. Pour le reste, vous n'y pourrez pas grand chose, mais si vous avez fait entretenir votre voiture régulièrement, il y a peu de risques que votre voiture échoue au contrôle technique. Vous aurez fait changer les garnitures de freins - voire les disques - et fait équilibrer freins et pneus. Soucieux de l'environnement, vous aurez également changé votre échappement si ce dernier est rouillé ou troué. Reste après à trouver un « bon » centre de contrôle technique. Certains centres vous poussent ainsi à souscrire des formules plus coûteuses incluant la contre visite, mais cela n'est pas recommandé. Si votre voiture est recalée, il vaut en effet mieux faire effectuer la contre-visite dans un autre centre, vous aurez ainsi deux sons de cloche. Si vous faites réaliser votre contrôle par le garage qui entretient régulièrement votre voiture, aucun souci, il la connaît. Sinon, renseignez-vous pour dénicher un centre digne de confiance - vous pouvez effectuer ce contrôle dans un autre département que celui dans lequel est immatriculée votre voiture. Certains contrôleurs intéressés n'hésitent pas, lorsque votre voiture est recalée, à vous recommander « un petit garagiste pas cher » qui vous prendra cependant « la forte somme », alors prudence...

Author: Jean-Louis GARDEN

Lire d'autres articles sur le site de Autonews