Développement durable: Goodyear EfficientGrip Bordeaux Gironde

Dans le cadre de la semaine du développement durable, la rédaction est partie essayer le pneu Goodyear EfficientGrip.

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
Société Forestière De La C D C
(055) 629-2209
1 place lainé
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Atelier B.K.M
(055) 624-2094
8 place amédée Larrieu
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Dfci Aquitaine
(055) 785-4042
6 parvis chartrons
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Boulé Laetitia
(055) 691-1632
18 rue porte De La Monnaie
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Aquitaine Alternatives
(055) 691-8195
3 rue tauzia
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Delanghe Damien
(097) 147-7673
124 rue tondu
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Association Tchernoblaye
(066) 410-0333
5 place camille Jullian
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Next Invest Sarl
(055) 652-2494
86 cours marc Nouaux
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Lattanzio Environ Architecture Urbanisme
(055) 692-6038
70 rue malbec
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Federation Sepanso Sté Etude Protection Aménagement Nature Sud-Ouest
(096) 529-3716
1 rue tauzia
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Données fournies par:

Développement durable: Goodyear EfficientGrip

Contenu fourni par:

Moins de résistance au roulement, moins de consommation d’énergie, moins de bruit, plus de tenue kilométrique, et même plus de tenue de route. D’après Goodyear, l’EfficientGrip rassemble tout cela et ressemble ainsi au pneumatique parfait, et les différentes expériences sur le terrain vont plutôt dans ce sens. Les écarts avec la concurrence sont assez disparates selon la marque, mais certains pneus souffrent de la comparaison. Retour sur deux journées d’essais hautement scientifiques.

Goodyear présentait officiellement à la presse européenne son nouveau pneu EfficientGrip la semaine passée, sur ses installations privées de Mireval (Hérault), près de Montpellier. Avant quelques tests en bonne et due forme, les dirigeants de Goodyear ont démontré de façon chiffrée et parfois scientifique, l’excellence de leur nouveau produit.

En technicien pointu, Jean-Pierre Jeusette, directeur technologique du pneumatique chez Goodyear, a beau regretter la trop forte « vulgarisation du pneu » de la part des médias, il convient tout de même d’expliquer l’EfficientGrip. Ce nouveau pneumatique est bien sûr présenté comme le meilleur par Goodyear. Mais face à ce discours de convenance, force est d’admettre certaines évidences. « En termes de tenue kilométrique, l’EfficientGrip est 49% plus performant que la concurrence, ce qui est énorme », indique ainsi Percy Lemaire, responsable du développement. La concurrence, concrètement, est représentée dans l’ensemble des démonstrations par le Michelin EnergySaver, ainsi que les pneus premium de chez Pirelli et Continental.

« 20% de la consommation (…) attribués aux pneumatiques »

L’avantage de l’EfficientGrip provient de sa meilleure capacité de résistance au roulement, particulièrement visible sur l’atelier nommé à bon escient Rolling resistance. Trois Volkswagen Golf de même poids sont lâchées, moteur coupé, sur une pente de 3%. La première arrivée est celle équipée de Goodyear Efficient Grip, suivie d’une bonne seconde par son concurrent français. Le véhicule équipé de pneus Pirelli arrive en revanche loin derrière, à près de cinq secondes. Sur une minute, la différence est effectivement considérable.

« 20% de la consommation du carburant sont attribués aux pneumatiques, poursuit Percy Lemaire. C’est énorme, lorsque j’ai appris cela j’ai moi-même eu du mal à y croire. Notre volonté est forcément de baisser cette proportion ». La principale innovation de ce point de vue sur l’EfficientGrip a été de diminuer l’épaisseur du pneumatique, pour réduire l’échauffement. Plus le pneu chauffe, plus il laisse de gomme, donc plus il accroche à la route et est gourmand en énergie.

Sur ce point précis, la mission est accomplie, puisque la résistance au roulement a été diminuée de 13% par rapport aux pneus traditionnels d’anciennes générations. La technologie Fuel Saving, nouveau leitmotiv de Goodyear, n’empiète pas pour autant sur les autres aspects. « Améliorer la résistance au roulement et les nuisances sonores, c’est facile lorsque c’est au détriment de la sécurité. Nous avons également fait un geste important pour l’environnement, avec un gain de 200 kg de CO2 par rapport à la concurrence grâce à la légèreté accrue du pneu, argue Xavier Fraipont, marketing manager de la branche Europe, Moyen-Orient et Asie chez Goodyear. L’EfficientGrip est bon pour le carburant et la sécurité, excellent au niveau du kilométrage. »

Cours de physique en salle de presse !

Grâce notamment à ses sculptures et à un mélange de gommes annoncé révolutionnaire (une recette tenue aussi secrète que celle du Coca-Cola !), l’EfficientGrip ne perd pas en adhérence malgré la perte d’épaisseur et de poids. Le manufacturier a en tout cas mis les petits plats dans les grands pour transformer cette ribambelle de chiffres en démonstrations concrètes, jusqu’à faire intervenir un membre de l’institut de tests allemand TÜV SUD, afin de certifier de la crédibilité des chiffres exposés par la firme américaine. « Nous ne prenons jamais en compte les demandes des manufacturiers, et passons nos tests toujours selon notre propre procédure », précise ainsi Alexander Kraus.

Et Goodyear ne s’en tient pas là, à preuve cette démonstration effectuée par Percy Lemaire en pleine conférence de presse, avec deux boules de caoutchouc de même poids lancées dans un système en balancier, dont une est optimisée pour résister à l’échauffement. « Une boule oscille plus longtemps que l’autre, puisque la deuxième a gaspillé son mouvement en énergie ». Simple comme bonjour, a priori. Le lendemain, rebelote au beau milieu de la séance d’ateliers. Les deux petites sphères noires sont encore de sortie, et l’une rebondit plus longtemps que l’autre, qui s’écrase littéralement au sol, absorbant trop d’énergie. Tenue de route sur sol mouillé, et conduite sur piste sèche et mouillée – le centre de Mireval dispose d’une piste d’1,6 km entièrement recouverte de 5 mm d’eau – étaient également au programme.

Le meilleur… pour l’instant

A bord d’ Audi A3 et A4 , et des nouvelles Renault Mégane et Mercedes-Benz Classe E (les deux modèles ont homologué l’EfficientGrip en première monte), les différences entre les types de pneus sont minimes, mais elles existent bel et bien. Notamment au niveau de l’adhérence sur le mouillé, et surtout à bord des Audi A3, plus nerveuses et les seules qui ont permis de véritablement tester les pneumatiques. « Pour la première fois, d’ultra hautes performances sont visibles avec de telles caractéristiques, et ce sur beaucoup de dimensions », surenchérit Xavier Fraipont.

Que du bon a priori donc, d’autant que des différences d’adhérence, et surtout de bruit, ont pu être constatées sur la piste sèche, en faveur des EfficientGrip. Avec des tarifs oscillant entre 72 et 333 euros, qui ne dépassent pas le pneu d’ancienne génération, le nouvel opus Goodyear paraît donc infaillible. Jusqu’à ce qu’un autre manufacturier ne fasse mieux, évidemment.

Author: Thomas Siniecki

Lire d'autres articles sur le site de Autonews