Dodge Challenger Super Stock Bordeaux Gironde

On ne peut reprocher à DaimlerChrysler d'avoir fait les choses à moitié! Pour fêter les 50 ans du moteur Hemi® 392 apparu en 1957 sur les Chrysler et les Imperial en remplacement du 354, le groupe a customisé expressément pour le SEMA Show de Las Vegas une Dodge Challenger Concept 2006. Decouvrez la Dodge Challenger Super Stock!

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
Auto Pro 33
(066) 260-3449
37 rue ayres
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Sarl Inter Vo France
(055) 719-8585
62 Rue Des Pins Francs
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Societe Commerciale Automobile
(055) 780-3600
350 avenue thiers
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Automobiles Palau
(055) 686-8686
161 avenue thiers
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Nguetsop Léonard
(055) 688-2317
52 cours yser
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Societe Commerciale Automobile
(055) 780-3600
350 Avenue Thiers
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Automobiles Palau
(055) 632-5353
126 Avenue Thiers
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Cargroup
(096) 681-5266
162 quai brazza
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Cargroup
(055) 632-2400
162 Quai De Brazza
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Ford Automobiles Palau Concessionnaire
(055) 686-8686
161 avenue Thiers
Bordeaux, Gironde
Voir la fiche complète
Cliquez ici

Données fournies par:
Données fournies par:

Dodge Challenger Super Stock

Contenu fourni par:

Pour develloper ce concept, DaimlerChrysler s'est fait aider par Mopar qui lui a fourni un 392 flambant neuf en trois versions, dont la plus puissante développe 540 ch. Résultat: une impressionnante « muscle car » mue par un V8 6.3 : le Dodge Challenger Super Stock.

LE '92 HEMI

L'Amérique est le pays des mythes, et le moteur Hemi® 392 - ou tout simplement '92 pour ses inconditionnels - en fait pleinement partie. Apparu en 1957, il a commencé par équiper les véhicules Chrysler et les marques dérivées du groupe, remplaçant sous leur capot le 354 qu'Hemi fournissait à la marque depuis 1951. Des petits malins transformèrent rapidement les véhicules pourvus de ce 392 en bombes roulantes en adjoignant à ce moteur quelques carburateurs et en versant de la nitroglycérine dans le réservoir d'essence. Ce gentil 392 devenu démoniaque fit ainsi les beaux jours de nombreuses courses de dragsters. C'est toujours lui qui équipait la « Swamp Rat » du pilote Don Garlits lorsqu'il franchit la barrière des 200 mph (322 km/h) en 1964 à Atco dans le New Jersey.

UNE LIVREE BIEN AMERICAINE

Pour rendre un hommage appuyé à son motoriste attitré et peut-être surtout pour frapper un grand coup au SEMA Show de Las Vegas, Chrysler a customisé le concept du Dodge Challenger, qu'il avait révélé à Détroit, pour en faire un véhicule qu'on croirait directement sorti des glorieuses années 70, le Dodge Challenger Super Stock! Drapé dans une livrée qui reproduit la « Bannière étoilée » si chère aux Américains, ce véhicule a tout des voitures surgonflées que l'on pouvait apprécier dans les courses Trans-Am ou Pro Stock qui firent les beaux jours des « muscle cars » américaines, quand l'essence ne coûtait pas si cher.

DU MONDE SUR ET SOUS LE CAPOT

L'imposant capot de cette Dodge Challenger Super Stock s'orne d'un impressionnant extracteur d'air permettant de rafraîchir le 392 rajeuni fourni à Chrysler par le préparateur Mopar. Cet accessoire s'avère plus que nécessaire eu égard à la puissance de ce V8 qui développe dans sa plus simple version SEFI 525 ch et 540 ch dans sa version avec carburateur. Une troisième version de ce 392, la « long block », qui développe aussi 525 ch, est finalement disponible. L'effet massif de l'extracteur d'air du capot est esthétiquement contrebalancé par les fins spoilers avant et arrière qui donnent à ce concept quelque chose d'aérien. Et, nombreux sont ceux qui aimeraient voir ce véhicule, digne des meilleures « pony-cars » - des voitures à l'esthétique recherchée et résolument sportive à l'image de la Mustang - des Sixties et des Seventies, « voler » sur circuit dès que possible ! Nul ne sait si cela restera un rêve ou deviendra une réalité. A part les pontes de chez Chrysler !

Author: Jean-Marie SARDA

Lire d'autres articles sur le site de Autonews