Fiche métier : Masseur kinésithérapeute Bordeaux Gironde

C’est l’auxiliaire médical spécialisé de la rééducation motrice et fonctionnelle. Lisez cet article pour en savoir plus sur ce métier très physique : formation, compétences requises, salaire, etc.

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
Jeanneau Anne
(055) 602-3543
21 rue vélodrome
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Levrat Damien
(055) 787-5350
104 cours martinique
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Caillaud Isabelle
(055) 631-7720
19 rue honore Tessier
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Arnaud Alain
(055) 757-0390
232 rue ornano
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Lhermite Olivier
(055) 696-8399
74 rue georges Bonnac
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Gillaizeau Bernard
(055) 696-7624
103 rue mouneyra
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Gerault François
(055) 656-6011
121 cours journu Auber
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Cabarroque Jocelyn
(055) 638-4101
75 rue david Johnston
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Lambrot Michel
(055) 686-7251
30 avenue thiers
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Pouquet Patricia
(055) 643-0163
106 rue mandron
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Données fournies par:

Fiche métier : Masseur kinésithérapeute

• Compétences : Etre à l’affût des nouvelles techniques et avoir des qualités manuelles.

• Activités : Il consacre son activité à la rééducation par le massage et la gymnastique médicale des personnes atteintes de traumatismes divers (accidents de la route, du sport, du travail…). Il rééduque également les opérés et les personnes souffrant de paralysies, de troubles neurologiques, respiratoires, rhumatismales ou circulatoires. La rééducation s’effectue souvent à l’aide d’appareils (type infrarouge) ou d’objets (ballons, poulies, haltères…). Tous ces actes sont effectués sur prescription médicale. Cependant, il intervient aussi sans prescription, à but non thérapeutique en ce qui concerne la relaxation ou les drainages lymphatiques.

• Qualités : Avoir le sens du contact, de la patience, de l’ingéniosité, une grande capacité d’observation et d’écoute ainsi qu’une bonne résistance physique et psychologique. Il faut aussi être à l’écoute du corps, savoir rassurer et comprendre le patient.

• Formation : Diplôme d’Etat de Masseur Kinésithérapeute (Bac + 3). Le Bac S est conseillé car les cours portent sur l’anatomie, la physiologie, la biomécanique et la pathologie. Une trentaine d’écoles sont accessibles pour assurer la formation et vous préparer au concours d’entrée. Le diplôme en poche, vous pouvez compléter votre formation par des diplômes universitaires spécialisés : kinésithérapie du sport, kinésithérapie respiratoire et cardiologique, rééducation en urogynécologie, ostéopathie.

• Salaire : Secteur public : environ 1 300 € nets par mois pour un débutant et 2 300 € nets par mois en fin de carrière. Secteur privé : il varie de 1 400 € à 2 800 € nets par mois selon l’activité.

• Environnement : En milieu hospitalier, le kinésithérapeute collabore avec les médecins, les ergothérapeutes et l’ensemble de l’équipe soignante. Cependant, l’exercice de la profession se pratique en libéral (en cabinet individuel) dans 80 % des cas.

Lire d'autres articles sur le site de L4M