Fiche métier : Masseur kinésithérapeute Bordeaux Gironde

C’est l’auxiliaire médical spécialisé de la rééducation motrice et fonctionnelle. Lisez cet article pour en savoir plus sur ce métier très physique : formation, compétences requises, salaire, etc.

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
Le Guennec Pierre
(055) 698-0210
30 avenue vercingétorix
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Garcia Pierre
(055) 648-5498
3 rue arsenal
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Cab Reedu Fonc Perineal Palais Gallien
(055) 644-5446
100 rue doct Albert Barraud
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Bonneil Martine
(055) 602-0523
196 rue pasteur
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
David-Chaussé-Fischesser Catherine
(055) 628-8554
471 avenue mar De Lattre De Tassigny
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Veysseix Françoise
(055) 698-9862
40 avenue arès
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Charron Christophe
(055) 787-4242
69 rue lagrange
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Brillet Catherine
(055) 644-8819
25 rue montbazon
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Grenier Laurent
(055) 644-5446
100 rue doct Albert Barraud
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Bernard Henry-Pierre
(055) 617-0154
191 avenue de La Republique
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Données fournies par:

Fiche métier : Masseur kinésithérapeute

• Compétences : Etre à l’affût des nouvelles techniques et avoir des qualités manuelles.

• Activités : Il consacre son activité à la rééducation par le massage et la gymnastique médicale des personnes atteintes de traumatismes divers (accidents de la route, du sport, du travail…). Il rééduque également les opérés et les personnes souffrant de paralysies, de troubles neurologiques, respiratoires, rhumatismales ou circulatoires. La rééducation s’effectue souvent à l’aide d’appareils (type infrarouge) ou d’objets (ballons, poulies, haltères…). Tous ces actes sont effectués sur prescription médicale. Cependant, il intervient aussi sans prescription, à but non thérapeutique en ce qui concerne la relaxation ou les drainages lymphatiques.

• Qualités : Avoir le sens du contact, de la patience, de l’ingéniosité, une grande capacité d’observation et d’écoute ainsi qu’une bonne résistance physique et psychologique. Il faut aussi être à l’écoute du corps, savoir rassurer et comprendre le patient.

• Formation : Diplôme d’Etat de Masseur Kinésithérapeute (Bac + 3). Le Bac S est conseillé car les cours portent sur l’anatomie, la physiologie, la biomécanique et la pathologie. Une trentaine d’écoles sont accessibles pour assurer la formation et vous préparer au concours d’entrée. Le diplôme en poche, vous pouvez compléter votre formation par des diplômes universitaires spécialisés : kinésithérapie du sport, kinésithérapie respiratoire et cardiologique, rééducation en urogynécologie, ostéopathie.

• Salaire : Secteur public : environ 1 300 € nets par mois pour un débutant et 2 300 € nets par mois en fin de carrière. Secteur privé : il varie de 1 400 € à 2 800 € nets par mois selon l’activité.

• Environnement : En milieu hospitalier, le kinésithérapeute collabore avec les médecins, les ergothérapeutes et l’ensemble de l’équipe soignante. Cependant, l’exercice de la profession se pratique en libéral (en cabinet individuel) dans 80 % des cas.

Lire d'autres articles sur le site de L4M