Forme en hiver : dopez votre énergie Bordeaux Gironde

Pour éviter de vous retrouver tout raplapla, d’avoir l’impression que vos bottes ont des semelles de plomb et que le sommeil profond de la Belle au bois dormant n’est rien à côté de la lassitude qui vous envahit, faites l’inventaire de votre énergie. Un carburants nécessaire pour avancer à plus ou moins grande vitesse.

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
Loti Bien
(055) 781-4098
249 rue Georges Bonnac
Bordeaux, Gironde
 
Nature Minérale
05.59.33.48.70.22
53, rue lacornée
bordeaux, Gironde
 
Ecole Traditionnelle de Yoga La Percée de l'Etre
(055) 651-6161
15 rue Palais de l'Ombrière
Bordeaux, Gironde
 
Gaelle Bien Etre Estheticienne
(068) 980-7030
45 avenue de la Gare
Bordeaux, Gironde
 
LIBRAIRIE PEGASE
(066) 348-3812
13 rue TOULOUSE lautrec
Bordeaux, Gironde
 
Icade-Administration De Biens
(055) 602-2828
77 cours Albret
Bordeaux, Gironde
 
CAB Adminstration Biens Privé
(055) 644-3249
14 rue Ferrère
Bordeaux, Gironde
 
BORDEAUX REFLEXOLOGIE
(066) 119-0706
104 rue berruer
BORDEAUX, Gironde
 
Tessie Bien-Etre
(060) 960-3397
9 rue Bahutiers
Bordeaux, Gironde
 
Bronz et Zen
(055) 681-9987
31 rue saint rémi
bordeaux, Gironde
 

Forme en hiver : dopez votre énergie

Contenu fourni par:

· L’énergie au menu

La pêche, ça se trouve aussi et surtout dans l’assiette. Il suffit de choisir des aliments sains en respectant les saisons et de les déguster sans un chrono. La digestion agit comme une pompe à énergie qui peut utiliser jusqu’à 2/3 de notre énergie totale d’où l’état d’endormissement qui peut accompagner les repas trop lourds.

Sans aller jusqu’à limiter notre ration à un bol, on peut choisir ce qu’on mange et préférez les légumes énergétiques. En été ce sont ceux qui poussent exposés au soleil, plus énergétiques que ceux qui grandissent sous terre à l’exception de la carotte et de la betterave. L’hiver au contraire, il faut choisir des légumes racines.
Il faut aussi penser aux céréales.


On clame haut et fort que le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée. Pourtant dans la tradition chinoise, on considère que l’énergie accumulée la veille associée à l’énergie réparatrice du sommeil devrait suffire. Il faudrait donc d’après eux attendre d’avoir faim pour avaler un petit déjeuner. Pour se booster le thé vert reste plus efficace que le café. Le thé vert agit lentement sur l’organisme, stimule les capacités intellectuelles, relâche la tension nerveuse et détoxifie l’organisme, ce qui permet à l’énergie de mieux circuler.

· L’énergie se muscle

C’est paradoxale mais plus on se bouge et moins on est fatiguée. Faire du sport remet l’énergie en mouvement et en fixant son mental sur autre chose que sa fatigue, on diminue son stress.

Il faut apprendre à réintégrer son corps et faire la paix avec son esprit. On n’est pas obligée tout de suite de se préparer pour les prochains jeux olympiques. On peut commencer par la marche, le plus euphorisant des anti-dépresseurs.

Marcher stimule l’endorphine, hormone du bien-être. Il faut tout de même avancer d’un bon pas à raison de 6 ou 7 km/h et pratiquer au moins une demie heure à chaque séance.

Les arts martiaux et le yoga sont d’excellents moyens d’utiliser son énergie vitale pour décupler sa force intérieure. Pensez aux fous rires aussi, s’esclaffer pendant une minute équivaut à 45 minutes de relaxation.

· Dormir pour mieux vivre

Bouger c’est important mais pensez à arrêter toute activité sportive au moins 2 heures avant l’heure du marchand de sable. Il faut faire redescendre l’adrénaline avant tout.

Oubliez aussi la bouillote car pour bien s’endormir il faut faire baisser la température du corps. Donc pas de bain bouillant et bouillonnant passé 22h.

D’après les experts du sommeil : il faut dîner léger ; avoir l’esprit calme, et positionner sur le côté droit le bras replié sous la tête.

Bailler est loin d’être un crime ; ça oxygène le cerveau et détend tout le corps.

La sieste est aussi un bon moyen de récupérer. Ne la négligez pas.



Lisez la suite sur le site de Femina