Genève 2009 : Infiniti Essence Bordeaux Gironde

Infiniti, filiale premium du groupe Renault Nissan, dévoilait au Palexpo l'un des plus beaux concept cars de cette édition du salon hélvétique.

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
Sarl Inter Vo France
(055) 719-8585
62 Rue Des Pins Francs
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Cargroup
(096) 681-5266
162 quai brazza
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Auto Pro 33
(066) 260-3449
37 rue ayres
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Nguetsop Léonard
(055) 688-2317
52 cours yser
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Cargroup
(055) 632-2400
162 Quai De Brazza
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Societe Commerciale Automobile
(055) 780-3600
350 Avenue Thiers
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Ford Automobiles Palau Concessionnaire
(055) 686-8686
161 avenue Thiers
Bordeaux, Gironde
Voir la fiche complète
Cliquez ici

Données fournies par:
Societe Commerciale Automobile
(055) 780-3600
350 avenue thiers
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Automobiles Palau
(055) 686-8686
161 avenue thiers
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Automobiles Palau
(055) 632-5353
126 Avenue Thiers
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Données fournies par:

Genève 2009 : Infiniti Essence

Contenu fourni par:

Contrairement à ce que son nom pourrait laisser croire, l'Essence laisse une large part à l'électricité sous son interminable capot.

Avec ces annonces répétées sur une ligne de bagagerie conçue sur mesure par Vuitton pour le concept car Infiniti du salon de Genève, on en aurait presque oublié l'auto elle-même. Et on s'en serait voulu, tant les longues courbes voluptueuses de l'Essence sont un plaisir à contempler sous tous les angles. Le regard s'inscrit parfaitement dans l'identité Infiniti. Il exhale aussi une certaine félinité qui, conjuguée aux proportions de l'ensemble, aurait sans doute fait de l'Essence une splendide 907 à l'époque où les concept cars Peugeot brodaient sur le thème de la GT.

Le raffinement est aussi de mise dans l'habitacle, où une planche de bord d'inspiration horlogère côtoie une console au dessin zen et organique où seuls quelques boutons affleurent. Les tons rouges et ocre du cuir et de l'alcantara qui garnissent le tout rappellent davantage le salon anglais que la sportive japonaise high tech.

Essence rare

Le bijou genevois d'Infiniti ne se contente pourtant pas d'être un exercice de style. Il représente une vitrine du savoir-faire technologique de la marque et annonce son débarquement prochain sur le marché des "sport-hybrides", où son compatriote Lexus l'attend de pied ferme. Côté thermique, l'Essence est mue par le V6 3.7 de la 370Z et de l'Infiniti G37, que deux turbocompresseurs dopent à 440 ch. Côté électrique, c'est un groupe de 160 ch particulièrement compact (alimenté par des batteries lithium-ion prenant place dans le coffre et rechargées en permanence par le moteur thermique) qui se charge d'animer sans bruit cette belle GT à basse vitesse.

Grâce à cette technologie hybride parallèle, l'Essence revendique une puissance maximale cumulée de 600 ch (mode Power Assist), qui passe aux roues arrière sans accroc via deux embrayages dédiés respectivement aux moteurs thermique et électrique. Malgré cette cavalerie généreuse, Infiniti estime ainsi que son bolide ne consommerait que 8 l/100 km et rejetterait seulement 190 g/km de CO2 (soit à peu de choses près le bilan écologique d'une Renault Scénic 1.9 DCi, rêvons un peu). Quant à voir une si jolie carrosserie et une telle mécanique en série, c'est pour l'instant une autre histoire. On retiendra quoi qu'il en soit que la déclaration d'intention était belle.

Author: Niels de Geyer d'Orth

Lire d'autres articles sur le site de Autonews