Nissan GT- R 2009 : mission Europe Bordeaux Gironde

Les automobilistes japonais vont être jaloux car désormais quelques privilégiés du Vieux Continent pourront eux aussi profiter de la Nissan GT-R.

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
Societe Commerciale Automobile
(055) 780-3600
350 Avenue Thiers
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Automobiles Palau
(055) 632-5353
126 Avenue Thiers
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Cargroup
(096) 681-5266
162 quai brazza
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Sarl Inter Vo France
(055) 719-8585
62 Rue Des Pins Francs
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Ford Automobiles Palau Concessionnaire
(055) 686-8686
161 avenue Thiers
Bordeaux, Gironde
Voir la fiche complète
Cliquez ici

Données fournies par:
Societe Commerciale Automobile
(055) 780-3600
350 avenue thiers
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Automobiles Palau
(055) 686-8686
161 avenue thiers
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Nguetsop Léonard
(055) 688-2317
52 cours yser
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Auto Pro 33
(066) 260-3449
37 rue ayres
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Cargroup
(055) 632-2400
162 Quai De Brazza
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Données fournies par:

Nissan GT- R 2009 : mission Europe

Contenu fourni par:

Ils seront ainsi 2 500 dans nos contrées à tenter de dompter les 485 ch du moteur V6 de la Gt-R et à s'extasier devant ses performances exceptionnelles.

La dernière mouture de la Nissan GT-R, représentante la plus sportive de la filiale japonaise de Renault, réjouira bientôt les adeptes européens de l’ancienne – et historique - déclinaison de la gamme Skyline. Fidèle à sa tradition d’évolution perpétuelle, Nissan délivre quelques évolutions par rapport à la version domestique.

Des évolutions loin de faire la révolution

Les ajouts sont maigres, mais le plus signifiant concerne ce que tout un chacun est en droit d’attendre d’une GT-R. Autrement dit, une motorisation aux petits oignons. La structure du bloc de base reste inchangée, mais le V6 3.8 à double turbo augmente sa cavalerie, passant ainsi de 480 à 485 ch, pour un couple de 588 Nm.

Si aucune précision statistique n’a pour l’instant filtré, les 314 km/h de vitesse de pointe devraient être améliorés, ainsi que les 3,5 sec nécessaires à l’accomplissement du sacro-saint 0-100 km/h. Ne serait-ce que d’un chouïa. Les retouches ont beau paraître anecdotiques, Nissan a tout de même jugé bon de doter sa GT-R européenne de pneumatiques plus adhérents et plus endurants, les Dunlop SP Sport 600 DSST. Peut-être pas si anecdotique que cela, finalement.

Quand on aime, on ne compte plus

Techniquement, les suspensions et amortisseurs ont également été renforcés. L’aspect extérieur lui, ne change guère. Avec la seule apparition de jantes alliage gris de série (noires sur la Black Edition) et d’un nouveau ton de blanc par rapport à l’opus de base, Nissan aurait presque pu s’abstenir, plutôt que de justifier à tout prix le décalage avec la sortie asiatique par une surenchère inutile.

D’autant qu’il en coûtera au minimum 82 550 euros (jusqu'à 85 950 euros pour la Black Edition) aux malheureux qui commanderont leur bijou à partir du 1er janvier 2009, tandis qu'au pays du Soleil Levant, la star du Nürburgring (7’29’’ sur le tronçon nord, un record) est disponible à partir de 75 500 euros. Les 2 500 impatients du Vieux Continent - dont 213 en France - qui ont déjà réservé devront pourtant attendre, pour certains, jusqu’à dix-huit mois pour l’obtenir. Pas certain que 5 ch de plus et un changement de peinture fassent passer la pilule. Mais beaucoup de choses peuvent être pardonnées à la fabuleuse GT-R.

Author: Thomas Siniecki

Lire d'autres articles sur le site de Autonews