Préparer son entretien d'embauche Bordeaux Gironde

Le coup de téléphone tant attendu est arrivé ! Vous avez décroché un entretien. Il ne vous reste plus qu’à vous préparer car cette première rencontre sera décisive.

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
Pole Emploi
(055) 757-8560
74 rue georges Bonnac
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Triangle Bordeaux
(055) 730-0190
377 avenue thiers
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Littoral Intérim
(055) 759-2030
57 cours pasteur
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
L'Appel Médical
(055) 644-3625
19 rue edmond Michelet
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Randstad-Védiorbis
(055) 681-2323
23 parvis chartrons
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Domino Aquitaine
(055) 608-5337
53 cours alsace Et Lorraine
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Gemo Interim 2
(055) 632-2728
49 avenue thiers
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Expectra T T
(055) 600-2870
32 allées orléans
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
In-Tra-Tt
(055) 600-8755
21 rue ausone
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Work 2000
(055) 690-1339
2 rue card Richaud
Bordeaux, Gironde

Données fournies par:
Données fournies par:

Préparer son entretien d'embauche

Un entretien, ça ne s'improvise pas.

Alors pour mettre toutes les chances de votre côté, ne misez pas tout sur votre sens de l’improvisation. Un minimum de préparation s’impose. Savoir à qui l’on s’adresse

L’étape primordiale lorsque vous vous adressez à une entreprise est d’avoir fait quelques recherches pour mieux la connaître. En toute logique, vous devez déjà être passé par là avant l’envoi de votre candidature. Il ne vous reste désormais qu’à approfondir.

Quelles sont précisément ses activités ? Quelles ont été ses réalisations ? Quelles sont ses perspectives d’avenir ? Voilà autant de points sur lesquels vos recherches devront porter. Vous pourrez trouver ces informations dans la presse spécialisée ou sur les sites Internet des entreprises. Inutile cependant de viser l’exhaustivité. L’intérêt est essentiellement d’avoir une vue d’ensemble de la structure afin de pouvoir réagir face au recruteur. Il serait en effet délicat de répondre à une question du type « Que pensez-vous pouvoir apporter à l’entreprise ? » si vous n’avez pas mené votre petite investigation au préalable.

Interrogez-vous également sur le profil recherché par l’entreprise. Au besoin, relisez l’offre à laquelle vous avez postulé. Qualités et aptitudes requises y sont mentionnées, ce qui vous permettra de savoir sur quel aspect de votre parcours vous devrez mettre l’accent.Quand l’entretien fait suite à une candidature spontanée, le principe reste le même. Relisez votre lettre de motivation. Si vous avez retenu l’attention, la raison s’y trouve forcément. Cette démarche vous permettra de réfléchir à la manière dont vous vous présenterez lors de l’entretien tout en rappelant au recruteur pourquoi votre candidature l’a intéressé.

L’art de l’anticipation

Maintenant que vous avez fait le point sur l’entreprise, c’est à vous qu’il faut penser. Demandez-vous notamment pourquoi vous avez postulé à ce poste. Cela contribuera à l’élaboration d’un argumentaire réellement personnel qui évitera les poncifs. Essayez particulièrement de comprendre ce qui, dans votre parcours, vous a amené jusqu’à cette entreprise.

De plus, on croit souvent connaître parfaitement ses capacités et qu’il sera facile d’en faire l’exposé durant l’entretien. Cependant, une fois dans le feu de l’action, il peut arriver que l’on oublie, non pas l’essentiel, mais le petit plus qui fera la différence. Pour ne pas perdre cette valeur ajoutée, vous pouvez dresser un bilan de vos aptitudes, en les classant par ordre d’importance par rapport au poste à pourvoir. Ce listing vous permettra de faire le tri entre les informations capitales et les compétences complémentaires.

Certaines questions sont incontournables de la part des recruteurs. Même si elles n’ont pas pour but de piéger le candidat, elles sont souvent ressenties comme tel parce qu’elles déstabilisent. Autant donc s’y préparer peu ou prou, tout en gardant à l’esprit que vous ne pourrez jamais anticiper toutes les questions que l’on vous posera le jour de l’entretien. Vous pouvez, malgré tout, vous attendre à quelques questions qui reviennent régulièrement dans la bouche des recruteurs : Comment vous définiriez-vous en un mot ? Comment voyez-vous la vie dans cinq ou dix ans ? Quels sont vos principaux défauts ? Ces questions servent à vous connaître d’un point de vue professionnel. Il va sans dire qu’il n’est pas utile de grossir le trait. Si l’on vous questionne sur votre degré d’ambition, pas la peine de dire que vous avez les canines à ras du balatum ni, au contraire, que le costume de patron vous fait froid dans le dos. Préférez toujours le juste milieu et argumentez en fonction de vos expériences. Un peu plus pragmatique p>

Préparer son entretien est nécessaire, mais il ne faut pas pour autant arriver avec une somme de réponses toutes faites, que vous débiterez mécaniquement au recruteur. Il ne s’agit pas d’un exercice de récitation, vous devez au contraire avoir l’air le plus naturel possible. Un entretien est avant tout une discussion où vous devez réagir aux propos de votre interlocuteur.

Enfin, pour que tout se passe au mieux, quelques considérations pratiques doivent réclamer votre attention. Renseignez-vous notamment sur la localisation exacte de l’entreprise. Si possible, faîtes le trajet durant les jours qui précèdent l’entrevue. Vous éviterez ainsi les mauvaises surprises au moment de vous y rendre. Choisissez également une tenue adéquate. Si vous ne connaissez pas le code vestimentaire de la société, misez sur la sobriété. Evitez donc les minijupes en skaï ou les chemises à fleurs, de même que les piercings qu’il vaut mieux laisser au placard. L’important est de faire une bonne impression générale, vos compétences et votre motivation feront le reste. M.I.

Lire d'autres articles sur le site de L4M